Terres de Nauze

Reconnaissance des fontaines

 

PAYS de BELVÈS 

 

CLIQUEZ SUR LES IMAGES

  

 

Françoise Corréia, le 18 septembre, pour les Journées du Patrimoine, voudrait faire partager sa passion pour les sources et les fontaines.


Elle a eu un coup de cœur, au cours de ce mois, quand elle a découvert sur Terres-de-Nauze, ce patrimoine fontainier qui, au départ de la descente de Fongauffier, est incroyablement méconnu de beaucoup de Belvésois.

 

https://terres-de-nauze.blog4ever.com/article-sans-titre-113

 

 

 

Françoise  portrait

 

Ce qui impressionne dans la démarche de Françoise, c'est, au premier chef, son extrême modestie, disons même son humilité. Françoise native de Belvès, riche d'un brillant cursus universitaire, a eu au cours de ce regard fontainier, un respect patrimonial, tant pour le patrimoine naturel que pour le patrimoine humain. Elle avait l'exquise délicatesse de la mesure admirative d'une enfant du pays qui, comme tant d'autres, est passée à côté de ressources qu'elle ne soupçonnait pas. Je crois traduire son émerveillement. Elle voulut le partager tant avec Delphine qu'avec notre ami René, une mémoire vive de Belvès, qui passait par là, par hasard.

Combien de Parisiens n'ont jamais mis les pieds au Mont Valérien, combien de Belvésois ignorent ce patrimoine d'une richesse extraordinaire que la Nature nous a confié et que nos ancêtres ont su nous transmettre.

 

C'est en cela que Françoise, ce 19 septembre, va certainement envoûter celles et ceux qui vont la suivre dans ce parcours qu'elle entend vous conter.

 

_____________

 

La tannerie

 

On trouve sur le côté nord-est de Belvès, une superbe demeure de maîtres. Elle fut le site artisanal de la Tannerie. L'impressionnante demeure de Delphine et de Joël,  adroitement mise en valeur, témoigne de ce passé par ses bassins et ses fontaines.

  

 

1

 

La première escale, à 200 mètres du départ, nous amène sous Tourneguil, à la fontaine sèche de la Tannerie. Son tarissement remonte probablement à la première moitié du siècle précédent. Son architecture a dû en faire une excellente carte de visite de l'entrée belvésoise.

Il paraît peu probable, sauf en trouvant un généreux mécène, de redonner vie à cette pièce patrimoniale. 

 

  

2

 

Françoise fut impressionnée par ce legs ancestral de vieilles pierres. Jadis, les pèlerins qui se rendaient pédestrement à Capelou, profitaient de ce point d'eau lors de leur gravissement collinaire.

 

 

3

 

Delphine qui tient Milo, son adorable très jeune compagnon canin, parle avec Françoise de la toute prochaine rentrée. 

 

 

4

 

Clara reçoit son amie Blanche. Ces deux lycéennes profitent au pied de la fontaine, des dernières heures de ces vacances inédites de 2020.

 

 

5

 

L'écoulement, jusque là, a tenu. L'alimentation des pluies automnales lui redonnera une autre puissance.

 

Les pénitents

 

Belvès à l'époque moyenâgeuse, comme toutes les villes de la Chrétienté, était soumise aux us et coutumes de la religion. On n'a pas grand peine pour imaginer le trouble émotionnel de ces pénitents qui gravissaient cet escarpement dans les cortèges de croyants cherchant à gagner par leur marche, dans la douleur, les grâces du Ciel.

 

 

6

 

L'eau est précieuse. Françoise ouvre le robinet avec discernement.

 

Foncastel

 

Il n'y a pas besoin de recourir à l'expertise de Jean Rigouste pour trouver la construction onomastique de Foncastel. Fon, la fontaine, et castel, le château. 

 

 

7

 

L'eau arrivait là par gravité de la source fontaine des Pénitents. Françoise prend des notes.

 

 

8

 

 

Cet ensemble mural, au bord de la R.D n° 52, qui abrite la réserve d'eau potable et sert pour réceptionner les eaux pluviales, ne manque pas d'élégance.

 

 

Landrou

 

Ce lieudit, au pied de Belvès, côté sud, est l'aboutissement de la très escarpée rue Flandres-Dunkerque, de la rue de la Résistance et de la R.D n° 52, du récent itinéraire vers Monpazier qui suit la Grille. Les chemins ruraux, qui complétaient  la convergence de ces routes, ont hélas été aliénés. Ils permettaient aux promeneurs d'évoluer, en parfaite quiétude, de Vaurez à St Pardoux.  

 

  

10

 

Françoise boit la fraîche eau de Landrou qui, à 14 °, par temps caniculaire, est appréciée des promeneurs.

 

 

La fontaine des Plaines



Pour les néo-Belvésois, situons les Plaines. C'est un plateau qui s'inscrit entre le stade et Capelou. 

 

11

 

Françoise avide de prise de notes.

 

 

12

 

L'ouverture de cette fontaine côté route a justifié l'implant d'un grillage.

 

 

13

 

 La niche n'a pas tari.

 

 

La Font de Brague

 

Au bout de Belvès, côté Monpazier, la Font de Brague, probablement une fontaine qui appartenait à un sieur Brague, ne fera pas l'objet d'un crochet lors de la promenade de septembre. Ce n'est pas que cette fontaine soit inintéressante, loin s'en faut, mais elle n'est pas commode d'accès et, par ailleurs, elle est recouverte d'herbes aquatiques.

 

 

14

 

Françoise cherchait où elle se cachait.

 

 

15

 

Les herbes aquatiques permettent de la localiser mais il faudrait désherber pour la voir réellement.

 

 

16

 

 Une belle retenue d'eau collinaire donne une image presque insolite en ces lieux.

 

 

Il manque dans ce pèlerinage champêtre, la source de La Balmade et celle de Capelou. Ce sera, probablement, le point d'orgue de la promenade patrimoniale. Nous y reviendrons. Les autres sources et fontaines franchement à  l'écart de Belvès, pour une question de temps et de distance, ne feront pas partie de cette promenade fontainière. Elle pourront, ultérieurement, faire l'objet d'une balade cycliste.

 

 

Projet de découverte des fontaines urbaines et péri-urbaines belvésoises

19 septembre 2020

À 14 h Françoise dit quelques mots d'accueil.

Point sur le parcours

Alt

Déniv

 + / -

 Distance  

en m

Dist

cumul

 

 Horaire

 très approximatif

Départs des Fontaines *

160

 

228

228

14 h 10

Fontaine sèche sous la tannerie

147

- 13

263

491

14 h 20

Fontaine vive de la tannerie

160

+ 13

88

579

14 h 30

Fontaine des pénitents

159

- 1

480

1 053

14 h 50

Fontaine sèche de Foncastel

152

- 7

80

1 139

14 h 55

Fontaine de Landrou (R.D n° 52)

115

- 37

538

1 677

15 h 10

Fontaine des Plaines (R.D n° 54)

189

+ 74

1 003

2 680

15 h 35

Fontaine de Balmade

166

- 23

700

3 380

15 h 50

Fontaine de Capelou

179

+ 13

1 201

4 581

16 h 15

Retour au point de départ

160

- 11

1 754

6 335

16 h 45

 

* Regard dans l'impasse des fontaines sur les ouvrages de récupération de l'eau.

L'horaire est tout à fait indicatif, sauf pour le départ qui est impératif. Si personne n'envisage la promenade intra-muros diligentée par l'O.T, cet horaire pourra être assoupli.

Le groupe consacrera 2 à 5 minutes à chaque escale, à chaud, pour les questions et  observations.

 

Françoise, à l'arrivée, recueillera les critiques,  remarques et suggestions.

 

Photos Pierre Fabre 

 

 



24/08/2020
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres