Terres de Nauze

Bannière.jpg

 

 

Le castrum de Belvès, cité médiévale qui de son éperon calcaire domine la Nauze de 80 mètres,  constitue un petit livre d'histoire du Périgord Noir. Cette cité, promue chef lieu de district après la grande Révolution, a perdu son rang de chef lieu de canton mais suscite toujours l'émerveillement de ses visiteurs. À son piédroit on aperçoit le viaduc de Lagrange et à l'opposé, sur la droite de l'image, la gare qui a été le vecteur de prospérité de ce bourg au sept clochers au XXème siècle.

 

Photo © Bruno Marty

 

  Cliquez sur les images

 

 

01 - Los Reipetits.jpg
 

 

Le groupe traditionnel couxo-sioracois "Los reipetits"  [terminologie occitane qui veut dire les roitelets] s'est souvent produit dans notre bassin de vie. La pierre ocre des vieux murs fongauffiérains donne une authenticité parfaite à ce collectif intergénérationnel qui valorise nos racines.  Photo © Bruno Marty

 

 

 

 

     Terres de Nauze

 

                  Journal informatique intercollinaire

               

               Assembleur provisoire  Pierre Fabre 

                                                

                                                                   lecoustalet@free.fr ou le-coustalet@hotmail.com

 

 

 05 53 29 07 50  ou    06 52 88 10 74

    

 

 

 

 

 


 

 

 

 

  

 

 

 

  

 

 


 

Fongauffier. vue aérienne.jpg

 

Le village de Fongauffier. Photo © Patrick Pautiers

________________

 

 

Il est des routes qui vont au feu, d'autres aux cimes, d'autres aux villages. À chacun la sienne. J'ignore ce qu'est la pureté, mais je sais que la folie est de ne pas suivre sa route.

 

"L'Inquisiteur". [Henri Gougaud].


J'aime ce pays, et j'aime y vivre parce que j'y ai mes racines, ces profondes et délicates racines, qui attachent un homme à la terre où sont nés et morts ses aïeux, qui l'attachent à ce qu'on pense et à ce qu'on mange, aux usages comme aux nourritures, aux locutions locales, aux intonations des paysans, aux odeurs du sol, des villages et de l'air lui-même.

 

"Le Horla " (1887), Guy de Maupassant.

 

 

Bienvenue sur ce blog !

 

Cascade.jpg

 

Ci-dessus, au printemps, la cascade, jadis abbatiale, où la Nauze réceptionne les ondes de la fontaine du village. 

Photo Pierre Fabre.

 

But de ce blog

 

Ce blog a pour mission d'assembler les blogs Fongauffier-sur-Nauze et Val-de-Nauze dissous pour concentrer toutes les informations sur Terres-de-Nauze.

Les deux blogs initiaux avaient pour finalité de favoriser au maximum les convergences de Monplaisant et de Sagelat, communes riveraines de la Nauze, et de s'ouvrir aux communes voisines qui, jusqu'en 2015, formaient, depuis la grande Révolution française, le canton de Belvès.

Les nervures de la Nauze et de ses affluents réunissent 15 des anciennes communes du canton historique recomposé en 1815. Depuis sa création Vielvic a fusionné avec St Pardoux et St Amand s'est rattaché à Belvès pour fonder la première commune nouvelle du Pays de Belvès... en espérant une extension salutaire à la vitalité de son noyau et à sa ruralité environnante. Seul l'espace de Fongalop se dégage du socle "nauzéen". Il apporte ses eaux aux plus hautes sources de la Couze et pour une infime partie au Dropt. Une partie de la commune de Siorac verse directement vers la Dordogne ou le Peyrat. Quelques arpents de Doissat s'épanchent vers le vallon formateur du départ de la Lémance.

 

Il faut faire vivre notre pivot, les villages et lieudits de nos collines et vallons, leurs forces vives, et les témoins d'un passé qui a façonné ce beau bassin d'activités. Il n'y a pas de sujets interdits sur ce blog qui, néanmoins, doit être un journal intercolinaire tolérant et hostile à toutes les formes d'agressivité. Toutes les associations et tous les citoyens peuvent apporter leurs contibutions écrites et photographiques ainsi que leurs informations.

 

Ce blog est toujours en attente de relais pour perdurer. Il sera beaucoup plus élagué que les précédents et ne conservera que les articles du jour et les plus récents. Les autres seront archivés.

 

Vous recherchez ? :

Derniers articles

La Couze, une naissance aussi plurielle que difficile

    Cliquez sur les images   Non, ce premier volet n'est pas le regard sur le tracé d'une rigole ou d'un fossé mais, bel et bien, la naissance d'une bucolique rivière.     Fongalop, image aérienne Google map.  Le plus haut lac collinaire du creuset de la Couze encadré par la voie communale ouvrant l'itinéraire vers Salles, le bosquet et les champs.     Quand ce blog présenta, en avril, la source-fontaine de Fonlimades, je dé...

Un essaim d'abeilles à La Croix

  SAGELAT     Bruno Marty, reporter-photographe, intervient dans des missions, un peu partout sur notre globe. Ses regards sur la faune et la flore font de lui, un chantre de la nature. En Polynésie, il vit, avec passion, avec les fureurs du Pacifique qui lui donnent souvent de belles frayeurs mais aussi  d'intenses joies partagées avec les résidents de ces terres bien mal connues. Sur sa planche de Stand up Paddle, il s'évertue à...

L'hommage à Vincente Garcia

    Cliquez sur les images        L'image plus que prenante du convoi funèbre avec, derrière la famille, tout le figuratif de la République assassinée. "No pasaran", hélas, trois fois hélas, ne restera qu'un symbole d'un peuple héroïque, qui a fait face à la haine cléricalo-fasciste de ces cruels et odieux valets d'un pouvoir monarchiste.   Vincente Garcia, dans notre département, é...

Maison à louer au Mauvelas

  Maison 3 pièces à louer au Mauvelas. Cette maison comporte 3 pièces principales. Excellent point de vue. Chauffage électrique et chauffage bois. 340 € mois   Elle est à 1 500 mètres de Fongauffier, à 2 Km de Belvès, à 2 Km de la gare, à 6 Km de Siorac, à 25 Km de Villefranche.   Contacter Irénée CHAUD Le Maillac 24170 SAGELAT 05 53 29 06 15         ...

Qu'est ce qu'un commentaire ?

           Le commentaire écrit soutient une remarque sur un texte, donne une note, pointe une observation sur un événement, une situation. Il peut aussi être une annotation, une critique négative, une interprétation.   Quand un lecteur commente, c'est, forcément,  parce qu'il a quelque chose à dire qui marque soit son adhésion, son admiration pour un projet, un chantier, voire ses ré...

203177