Terres de Nauze

St Cyprien. Journée des sapeurs-pompiers vétérans

Aujourd'hui, traversons la Dordogne pour aller à St Cyprien, notre chef-lieu de canton, qui a accueilli les sapeurs-pompiers vétérans. Jean-Claude Baret, une figure de la couronne cypriote, nous conte cette rencontre. 

 

_____________________

 

 

 

Qui est Jean-Claude Baret. Quand Jean-Claude, ancien lycéen du Pré de Cordy à Sarlat, était dans la vie active, assistant administratif dans un établissement bancaire, il instruisait des dossiers litigieux. 

Jean-Claude Baret St Cyprien.jpg
Jean-Claude Baret [Photo Pierre Fabre]

Ce "jeune retraité" se définit comme un passionné du bricolage et du jardinage. Il aime, par ailleurs, approfondir ses recherches sur la connaissance du patrimoine hexagonal, avec un faible  pour ses fleurons touristiques dont l'Alsace.

Jean-Claude, c'est surtout un humaniste ; ce qui l'amène à œuvrer pour la qualité de vie des pensionnaires de la maison de retraite castelloise. Dans la bonne cité du populaire Dr Pierre Boissel, Jean-Claude est reconnu comme un chantre, voire le chantre, du témoignage des vétérans des sapeurs-pompiers.

 

 

 ________________

 

 

Le samedi 1er septembre, les vétérans sapeurs-pompiers de Saint Cyprien, aidés des actifs du centre de secours, accueillaient les "anciens" du département, pour la 30ème journée de l'amitié.

Après l'accueil au centre de secours, par un casse-croûte, certains partaient pour un concours de pêche, d'autres pour un concours de pétanque. Un grand nombre préférait la visite au pont du Garrit. Jean Bonnefon nous attendait au pont et nous expliquait les raisons de la construction de ce pont, son utilité, sa vie et, maintenant, sa sauvegarde. Merci Jean.

Ensuite, Francis et Jean-Claude accompagnaient celles et ceux qui voulaient découvrir la ville de Saint Cyprien, encore parée des magnifiques décorations de la félibrée et la visite des "carreyrous" qui nous a permis d'atteindre Montmartre et son magnifique point de vue sur la ville et la vallée de la Dordogne.

Les plus téméraires ont gravi les marches les conduisant au sommet du clocher, accompagnés de Francis. Pendant ce temps , Jean-Claude emmenait les autres pour la visite de l'église.

Le temps passant très vite, nous avons tous regagné la salle des fêtes. Avant le vin d'honneur et le repas, une délégation se rendait, pour se recueillir, sur la tombe de Jean et Lucienne Pelegry.

Tous de retour à la salle des fêtes, le président Magnanou faisait observer une minute de silence en mémoire de ceux qui nous ont quittés. 

Un vin d'honneur offert par la municipalité, était servi avant de passer à table où un excellent repas nous était servi.

Au cours du repas, les trophées et coupes étaient remis par le président Raymond Magnanou, aux vainqueurs des différents concours. Le tirage de la tombola au profit des Pupilles de Sapeurs Pompiers, permettait à certains de repartir avec de magnifiques lots.

Merci, à Christian Six, maire, aux sapeurs-pompiers de Saint Cyprien, à toutes celles et tous ceux qui ont œuvré à la réussite de cette magnifique journée, au président du club de pétanque et à l'amicale des S.P. de Belvès pour le prêt de leur étang.

La journée se terminant dans la bonne humeur, tous se promettaient de se retrouver l'année prochaine chez nos amis buguois pour la 31ème journée de l'amitié.

 

SAM_3109 (3).JPG

 

Pendant l'historique et les explications de l'intarissable Jean Bonnefon, "conservateur" du Pont du Garrit.

 



03/09/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres