Terres de Nauze

Ras le bol

 

 

 

 

 

 

Image https://www.lenouveleconomiste.fr/ras-le-bol-et-nevroses-francaises-28941/ 

 

 

Ce blog est-il l'outil du narcissisme orgueilleux, stupide et insolent de votre indigne serviteur taxé, par ailleurs, d'empêtré dans ses contradictions, de sensible à sa gloriole, de  cynique, d'ami des bobos friqués, ô que cela fait mal, qui, indirectement aurait l'oreille du président, qui sans cesse se met en valeur et …  j'en passe ? C'est au lectorat qu'il appartient de valider ces remarques.

 

Chargement du sondage

 

Peu importe ce que, personnellement, je pense de ces réquisitoires formulés par les piques du lectorat qui, certainement, sont sincères. Celles-ci ont le mérite d'arriver sans détour, drapeau déployé. Ces blessures m'amènent certainement à penser que ce lien peut passer pour un torchon dégoûtant et méprisable. Il y a bien eu, çà et là, quelques clics de complaisance pour trouver que certains dossiers ont eu un accueil plutôt positif mais ces vives réserves négatives appellent, naturellement, une juste remise en cause.

 

Pour céder à l'indignation de certains qui s'offusquaient qu'un grotesque "paysan du Danube" ait l'insolence de rédiger des nécrologies, ce blog, désormais, ne publie plus -et ne publiera plus- que celles qui seront envoyées par les familles ou les intimes des défunts. Maintenant, si les béats d'admiration d'une sensibilité politique qui, historiquement, est certainement la plus harmonieuse de tous les temps, souhaitent que ce blog ne parle plus de ses figures de proue, parce que l'encensoir grippé ne peut justement louer ses "idoles", qu'ils se rassurent, désormais, à partir de juin, elles [ces "idoles"] pourront ne plus être citées. Il suffira à la garde prétorienne de le signifier.

 

Une remarque voulue, semble-t-il, particulièrement la plus cinglante possible, allant jusqu'à la "gloriole mémorielle", interpelle sur le devoir de mémoire. Nous n'avons quasiment plus de résistants. Nous sommes passés au stade des "passeurs de mémoire", mission qui, heureusement,  commence à prendre racine parmi les enfants, les adolescents et les jeunes. Cette aspiration n'est la propriété de personne et souffre, chaque fois qu'elle est portée par un je et non, collectivement, par un nous collégial.

 

Le  sondage ouvert sur cette interrogation partagée " ras le bol " sera ouvert jusqu'au 6 juin inclus.

 

Certains lecteurs, ponctuels ou assidus, rédigent des remarques ou des critiques, dans le but louable d'améliorer un système, certes bien imparfait, et le font dans la courtoisie, voire l'élégance, ce qui, bien entendu, ne gâte rien. Qu'ils soient remerciés de l'intérêt qu'ils apportent à ce blog et pour les contributions qu'ils apportent.

 

Bien entendu, la rubrique commentaire, ouverte à tous, est là et sera là, pour parer à l'imperfection de ce sondage.

 

J'allais oublier : consulter ou lire "Terres de Nauze" n'est ni une obligation, il ne manquerait plus que cela, ni une préconisation, c'est simplement une possibilité.

 



31/05/2019
25 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres