Terres de Nauze

Le Val de Nauze a perdu sa doyenne.

 

 

MONPLAISANT

 

 

Sarah Gamerof.jpg

 

Sarah, choyant Milie, avait alors 103 ans. Photo © Bruno Marty.

 

 

Sarah Goutmann-Gameroff, à juste titre, était la fierté du plateau de Cassagne, de Monplaisant et de notre bassin de vie du Val de Nauze.

 

Sarah, qui naquit le 13 octobre 1913, dans le populaire quartier Picpus du 12ème arrondissement parisien, était l'une des rarissimes personnes, vivant en cette fin de 2017, nées avant la Première Guerre mondiale. Marquée par sa culture, d'une totale hostilité au régime effroyable qui broya tant de familles lors de la dernière guerre mondiale, Sarah survécut, quasiment par miracle, aux rafles inhumaines qui emportèrent tant de ses coreligionnaires.

 

Sarah nous a quittés hier, 26 décembre, à l'EHPAD de Belvès.

 

Pour la toute petite histoire, nos braves gendarmes qui la voyaient se promener au bord des routes, un jour, l'interpellèrent pour sa sécurité. Avec humour, presque avec effronterie, elle leur répondit qu'elle n'avait pas baissé les yeux devant les sinistres occupants et qu'à son âge, elle n'allait pas le faire devant nos  "jeunes" serviteurs de la force publique.

Sarah, qui a eu les honneurs de ses concitoyens monplaisanais, pour son centenaire, fort discrètement, pour ses 104 ans, fut entourée de sa nièce Muriel, de son médecin le Dr Bellevallée, accompagné de sa compagne, de J-Bernard Lalue, maire de Monplaisant et de Martine, son épouse.

 

Il n'y aura pas de cérémonie pour accompagner cette adepte de la plus stricte sobriété. Les personnes qui le souhaitent, peuvent, néanmoins, aller s'incliner  sur son catafalque, au funérarium de Belvès, avant qu'elle ne parte vers Paris, pour son ultime repos.

 

_______________

 

Le thème immanent au lieudit La Robertie est reporté d'un jour ou deux.



27/12/2017
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres