Terres de Nauze

La vice-doyenne des Sagelacois s'est éteinte.

Pour des raisons informatiques, qui m'échappent totalement, un bug a soustrait plusieurs articles [dont celui qui annonçait le décès d'Irène Lacaze] et leurs commentaires, publiés ou remaniés, ces jours derniers. Certains avaient déjà été lus par de nombreux internautes. 

 

Irène Lacaze

 

 

Irène Pradier-Lacaze s'est paisiblement éteinte, samedi 13 mai, à Belvès.

 

Irène naquit à Payssote, écart de Belvès, le 11 août 1928. Elle épousa, en 1946, Émilien Lacaze ; et, le ménage vécut à Monplaisant, une douzaine d'années.

Le couple a eu trois enfants : Jacky, Guy et Nadine. Ils emboîtèrent le pas, derrière mon ami Claude, leur aîné. Les Lacaze, en 1957, allèrent se fixer à la Banne-Basse, à quelques hectomètres de Fongauffier. Émilien, deux jours avant la grande tempête de décembre 1999, s'est définitivement échappé.

Irène, personne on ne peut plus discrète, était appréciée par son voisinage.

Ses obsèques auront lieu ce mardi 16 mai, à 15 h 30, à Sagelat.

Nul ne doute que cette famille rugbystique ne soit, pour cette cérémonie, bien entourée.

 

Je tiens, pour ses voisins et pour le lectorat de Terres de Nauze, à témoigner à Claude, Jacky, Guy, Nadine, et à toute la parentèle, toute la sympathie des personnes qui accompagneront la  défunte, comme de celles qui seront empêchées.  



15/05/2017
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres