Terres de Nauze

La journée du 27 mai honorera, localement, les gendarmes "complices" de la Résistance.

PAYS de BELVÈS

 

Il faut secouer les stéréotypes "expéditifs" qui accréditent que, sous l'Occupation, les gens de la fonction publique, et les gendarmes, pour leur écrasante majorité, sont demeurés inertes... voire serviles. Il y a eu, hélas, de trop nombreux cas de "passifs" et, pire encore, d'auxiliaires zélés de feudataires de ce régime qui n'honore pas notre histoire. Ce serait, cependant, terriblement injuste d'amalgamer, par facilité, tous les personnages interpellés par cette période sombre. Cette strate indécise ne manque pas d'anecdotes ni de profils qui se soustraient à ce grossier schéma.

Heureusement, à Belvès et dans les communes satellites, il y avait des citoyens qui ont facilité le chemin de la fronde résistante et, aussi, des personnes qui ont pris des risques énormes, au péril de leur vie, pour  faciliter la Résistance et éviter les pires ennuis à celles et à ceux qui se cachaient dans nos campagnes.

 

Le populaire maréchal des logis chef Paulin Dubeau  fut complice des partisans. Il aida et protégea la Résistance. Ce sera le thème de la deuxième partie de la cérémonie de ce 27 mai, à 11 heures, avec l'apposition, devant l'ancienne gendarmerie de Belvès, d'une plaque rappelant cette discrète complicité. 

 

Soulignons que cette cérémonie du scellement de la plaque pour Paulin Dubeau, pilotée par l'A.N.A.C.R, est supportée financièrement par la commune du Pays de Belvès. Qu'elle en soit remerciée !

 

En 2018, l'A.N.A.C.R. mettra en relief d'autres profils de serviteurs civils de la fonction publique.  

 

 

Cérémonie du 27 mai
Notre ami Olivier Reynal, dans quelques jours, va sceller la plaque. Elle sera dévoilée le 27 mai, à 11 heures, en présence de la famille de Paulin Dubeau. Photo Pierre Fabre.

 



05/05/2017
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres