Terres de Nauze

Sopar perigordin a Belvés

 

Résultat de recherche d'images pour "chabrol soupe"

 

 

Sopar Perigordin 14 de julhet de 2019 tot simplament

 

I trobaretz
Sopa legum
I faretz chabròl amb lo vin sens aiga 
Lo melon e lo cambòt del país
seràn acompanhats de la gròssa torta
Lo rostit de pòrc e las codenas
coronaràn las mongetas
La salada e lo fromage
las fresas e los graufes acabaràn lo sopar 
(Et O..i (?)on ira danser)
E anirem dançar

lo sopar a 19 euròs, dejós l'ala de Belvés a 8 oras del ser
Reservacions Ofici Torisme 05 53 29 10 20
            Café de París 05 53 59 62 40

Orquèstra Vincent Musette

 

___________

 

Pour répondre à l'amicale pique d'André qui considère, peut-être, l'occitan, la langue de nos ancêtres, comme un "idiome étranger", donnons le menu dans la langue non de Bertran de Born mais dans celle de la bonne dame de Nohant.

 

Sopa legum, soupe de légumes (le tourin a été écarté de peur de le voir tourner; au fait, s'il porte ce nom, c'est parce qu'il s'agit d'un de ces bons mots qui ont traversé la Manche*, "tornaba" c'est à dire, il revenait de l'autre rive. 

Lo chabrol est un rituel populaire de nos ancêtres. Ils se donnaient une rasade de vin au fond de leur assiette "calotte".

Lo vin shens aïgo est naturellement le vin pur donc sans eau.

Lo melon e lo cambo del païs est le melon avec le jambon du pays. Seràn acompanhats de la gròssa torta. Ils seront accompagnés de la grosse tourte.

Lo rostit de pòrc e las codenas est le rôti de porc assorti de couennes qui couronneront les haricots grains (mongetas).

La salade et le fromage précèderont les fraises et les gaufres.

 

E anirem dançar. Et nous irons danser.
Attention aux multiples variantes locales formatge/fromage, gaufres/graufes.

 

___________

 

 

  

*Le verbe anglais "to flirt", devenu en français "flirter" au XIXe siècle, signifie draguer ou courtiser. "Flirt". À première vue, difficile de se douter de ses racines françaises. Mais tendons l'oreille et concentrons-nous un instant sur la manière dont on le prononce. "Fleurter"... Alors?

 

«Fleurette, diminutif de Fleur, a donné naissance au XVIIe siècle, à l'expression Conter fleurette. Quand on conte fleurette à une femme, on lui tient des propos aimables, badins», explique l'Académie française.

 

 



10/07/2019
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres