Terres de Nauze

Qui peut bien encore se souvenir d'Irène Mismes-Maillé.

 SAGELAT

 

Irène.jpg
 

 Irène jeune fille.

 

Irène Mismes vécut, préadolescente, puis jeune fille, à Sagelat où ses parents se sont installés, il y a 84 ans, en fondant la filature du Moulin de Lavergne.

Irène a intensément vécu là, dans ce vénérable moulin chargé de la toute petite histoire locale, et a toujours gardé un souvenir profond de son enfance, de sa jeunesse, des us et coutumes de ce hameau lavergnois où  elle aimait les gens de son voisinage qui, pour certains, étaient des travailleurs de la laine comme ses parents.

 

Elle m'a souvent parlé de ces personnes qui ont été pour elle, les repères de son enfance et de sa jeunesse, d'Angélina Issandou qui fut sa bienveillante institutrice, des Chanvrit-Hoorens qui étaient ses voisins, de la ferme adjacente de Richard Gorce, de Puy-Channat où l'abbé Merchandou cachait les aviateurs luxembourgeois entrés en Résistance, de Médou qui partit captif en Autriche, de Marcelle qui était leur ouvrière et amie… et de tant d'autres dont  certains que je n'ai point connus.

Irène aimait venir chez Madeleine, sa sœur, à Daglan, où le travail lainier, grâce à son aînée et à Raymond, son mari, se poursuivit autour d'un demi-siècle.

 

Irène n'est plus. Je n'entendrai plus, au téléphone, sa douce voix interrogative me demander des nouvelles de ce bassin de la Nauze qu'elle a tant aimé ; et, si, naturellement, je ne puis me souvenir de la douce jeune fille qui me prit dans ses bras alors que je ne marchais pas encore, elle se souvenait de ces moments comme si c'était hier.

 

Merci Irène ! Nous n'avions, plus que vraisemblablement, pas la même perception de l'Au-delà ; mais, si c'était "toi" qui avais raison de mon agnosticisme, ce serait un plaisir, une fois le Styx franchi, de te rattraper là où "tu" pensais qu'un jour ou l'autre, nous  devrions tous nous retrouver ! 

 

 

juillet 2006 1.jpg

 

 Sur le pont du bief de Lavergne. Photo Pierre Fabre.

 

 

Irène-Alexandrine était née le 28 juin 1923 à Bessines-sur-Gartempe, elle est arrivée à Sagelat en 1933. Elle s’est mariée à Sagelat, le 8 juin 1946, avec Roger Maillé né le 8 août 1920 et décédé le 26 octobre 1978. Au décès de son mari, elle a travaillé au supermarché du Bugue, jusqu’à sa retraite. Elle a vendu sa maison et elle a suivi son fils aîné. Il y a une dizaine d’années qu’elle vivait à St Vincent de Tyrosse.

 

Irène décéda le 8 septembre à Cambo-les-Bains où elle était en soins palliatifs. Elle a été inhumée dans la sépulture familiale buguoise dans la plus stricte intimité. 

 

juillet2006 2.jpg

 

 

En juillet 2006, Irène, à gauche, était venue à Lavergne, se ressourcer avec son aînée Madeleine, à droite, et Raymond qui venaient de passer le cap des Noces de Diamant. Ils étaient parfaitement accueillis par les propriétaires du Moulin de Lavergne. Photo Pierre Fabre.



24/10/2017
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres