Terres de Nauze

Octobre rose contrarié par quelques ondées.

PAYS de BELVÈS

 

Le mois d'octobre, souvent, très souvent, nous donne de superbes journées... mais ce n'est pas une règle.

 

Ce dimanche 22, la marche d'orientation d'Octobre rose bénéficia d'une ouverture arrosée, ce qui, manifestement, a privé cette manifestation de certaines présences.

 

Ce fut un peu dommage car Olivier Baille avait monté un parcours fort intéressant pour rappeler que Belvès fut une toute petite ville riche d'un passé plein d'anecdotes et il mit en relief les microtoponymes du castrum. Ce passionné de rugby, par son interrogation, glissa une question sur le regretté Claude Boucherie, honoré en 2005, l'année du centenaire du rugby belvésois. Les vieilles pierres de l'église et de l'ancien lycée ont également été des points thématiques de ce parcours.

 

Exprimons un petit regret. Les présences masculines ont été discrètes, bien discrètes, trop discrètes ; pourtant, la santé des mères, des épouses, des compagnes, des soeurs et même des jeunes-filles, est en jeu dans Octobre rose.

 

 

CIMG5620.JPG

 

Sur le départ, un unique représentant de la gent masculine qui, implicitement, peut-être sans le savoir, sauve l'honneur ! 

 

CIMG5621.jpg

 

Claudine, pas celle de Colette, est venue de ses collines marnacoises, pour soutenir la cause.

 

 

 

 

 

CIMG5623.jpg

 

 

Un parcours ludique, fort bien charpenté, commenté par son concepteur.

 

CIMG5625.JPG

 

Il faudra atteindre les cibles.

 

CIMG5629.jpg

 

Et follement s'amuser en découvrant les jalons.

 

CIMG5633.jpg

 

La pluie n'a pas découragé les participants.

 

CIMG5632.jpg

 

 

Photos Pierre Fabre.



23/10/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres