Terres de Nauze

Que se passait-il le 13 avril 1946.

 

 
Que se passait-il le 13 avril 1946.


La France n'a pas encore retrouvé toute son architecture républicaine et le Gouvernement provisoire conduit par Charles de Gaulle, prépare la naissance de la IVème République.

 

À Paris, l'Assemblée constituante de 1945 (1ère Assemblée nationale constituante), elle est composée de 586 députés et est présidée par Félix Gouin, après une longue bataille opposant les tenanciers de "maisons de tolérance" aux abolitionnistes, vote la fermeture des "maisons closes".
La phallocratie primaire, stupide et vulgaire, complice de cette déchéance outrageante d'une société civilisée, a mal vécu cette "conquête" de Marthe Richard. Tout de même, au regard de l'histoire, cette victoire partielle contre l'esclavagisme sexuel mérite d'être considérée comme un élément fondamental, au regard de la morale, en général, et de la dignité féminine, en particulier.


 
Que se passait-il le 13 avril 1946.
 
À Sagelat, Jack Carrière pousse son premier cri dans le logement de fonction de l'école communale. Jack devra attendre de se présenter au baccalauréat pour connaître son vrai prénom. Pour sa famille et pour ses camarades, il était Jacky. Tout le monde croyait ou supposait que son prénom de l'état civil était Jacques.
Après ses études, Jack s'est tourné vers une entreprise commerciale, pendant deux décennies. Par la suite, les vicissitudes lui ont fait épouser un tardif itinéraire d'enseignant pour boucler son cursus professionnel "binaire".  
Aujourd'hui, il jouit de sa retraite de grand-père, sur les hauteurs sarladaises du Pech.

 

Qu'il me soit permis d'adresser à mon cousin germain, mon cadet de 433 jours, tous mes vœux pour son 71ème anniversaire. 

 

Que se passait-il le 13 avril 1946.

 

Photos P.F

 



13/04/2017
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres