Terres de Nauze

Profil de terrain

MONPLAISANT

LISIÈRE de BESSÈDE

 

 

La vie locale de nos entités rurales trouve, certainement, son équilibre grâce à celles et ceux qui apportent la créativité. Elle s'arc-boute, aussi, sur la présence citoyenne de personnes qui veillent à ce que les structures en place soient respectées et préservées, qu'il s'agisse du patrimoine privatif ou collectif, naturel ou résultant des chantiers humains. Les gardes de nos espaces sylvestres, par leur vigilance et leur expertise, contribuent à l'harmonie de nos bosquets et forêts qu'il faut absolument sauvegarder et, si possible, mettre en valeur. 

P.F 

 

Véronique Layec.JPG

 

 

Véronique Layec est la première dame, garde particulier et garde des bois du département de la Dordogne.

En tant qu'agent verbalisateur, le garde particulier est placé sous la surveillance directe du procureur de la République et sous l'autorité de son employeur,  appelé commettant (président d'association, de société ou particulier). Le commettant peut être  également une collectivité territoriale, la commune de Monplaisant par exemple.

Le garde particulier fait l'objet d'un agrément délivré par la préfecture, renouvelé tous les 5 ans. Agent de police judiciaire, ses compétences sont précisées par le Code de procédure pénale, le Code forestier et le Code de l'environnement.

A ce titre, Véronique Layec peut surveiller des propriétés privées et constater par procès-verbal, toute contravention. Elle est aussi garde des bois et peut ainsi sélectionner les arbres à abattre, les cuber, avertir du danger qu'ils peuvent représenter, ou encore signaler les décharges sauvages dans les bois et pénaliser les auteurs. Véronique possède également le module de garde-chasse mais aussi celui de garde de voirie étendu aux cimetières.

 

Contribution Michel Ribatet



31/01/2019
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres