Terres de Nauze

Problème sociétal. Les coins poubelles.

 Cliquez sur les images

 

 

IMG_3154.JPG

 

 

Les coins poubelles ne sont pas les meilleures cartes de visite des villages. Ils sont souvent fréquentés par des mammifères rongeurs omnivores qui, manifestement, sont peu appréciés des humains. Le coin poubelle de Fongauffier, souvent saturé et encombré d'objets insolites, déménagerait au cours de l'année prochaine, vers un nouvel espace aménagé au delà de la filature. 

 

Les ordures ménagères ont toujours été un problème sociétal. Elle apparaît bien loin l'époque où les employés communaux parcouraient les villages avec une charrette en emportant vers l'extérieur, les déchets de toutes natures pour que ceux-ci croupissent à l'extérieur des murs des bourgs.

L'esplanade belvésoise de La Brèche a pris de l'espace avec le déversement pluriséculaire d'ordures. Il y a quelques décennies, les "galopins" du castrum allaient, en général à l'insu de leurs parents, fouiller dans cet escarpement pour voir si, par miracle, il n'y avait pas quelques trésors à exhumer !

Les temps ont bien changé et l'équipage d'Ambroise et de son cheval n'est que dans les mémoires des septuagénaires, octogénaires et nonagénaires.

 

Les coins poubelles se sont multipliés et on avait cru que le civisme de nos concitoyens allait faire que ces espaces seraient des lieux respectés par tous et que les collectes du syndicat des déchets permettraient de garder ces espaces dans une harmonie urbaine ou rurale. C'était sans compter sur la démesure des délestages des déchets et sur l'incivisme de personnes qui n'hésitent pas à souiller cet environnement en faisant l'impasse d'un transport à la déchetterie.

 

La politique des espaces poubelles va être revue au cours de l'année prochaine avec, pour corollaire, un assortiment de taxes pondérées pour les contribuables.

 

Ce qui est à craindre, c'est que, pour échapper à cette taxation, ne germent des micros-décharges privatives qui risqueraient de concourir à une pollution incontrôlable et incontrôlée qui, par ailleurs, créerait, aussi, des troubles à l'esthétique.

 

 

 

Projet collecte ordures.JPG

 

Stéphane Buchert, chargé de projet BE Études et Travaux, SMD3, présente le système qui, dans quelques mois, devrait être mis en place.

 

Photos Pierre Fabre



27/08/2019
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres