Terres de Nauze

Pour mémoriser le courage hautement risqué des gendarmes dans la Résistance.

 

MONPLAISANT-lez-BELVÈS

 

Hier, 6 février, le bureau de l'A.N.A.C.R. s'est réuni, à la salle des associations de Monplaisant, pour aborder les manifestations des prochains mois.

 

 

CIMG3591.JPG

 

Joëlle Krebs a invité les collecteurs à faire remonter les participations des adhérents dans les meilleurs délais.

La coprésidente a précisé que, pour le moment, en Dordogne, les montants acquittés par les adhérents pour le règlement des cotisations n'est pas déductible. C'est plus que vraisemblablement symbolique car l'incidence réductrice de 35 € dans une déclaration fiscale, serait une soustraction infinitésimale au niveau de l'impôt acquitté. Nos voisins du Lot & Garonne, eux, semble-t-il, peuvent opérer cette déduction.

 

Les gendarmes dans la Résistance. Cette année, pour la Journée nationale de la Résistance du 27 mai, l'A.N.A.C.R. valorisera le rôle des gendarmes qui ont discrètement aidé la Résistance. Certains même ont payé de leur vie, cette résistance à la passivité. Citons l'exemple de gendarmes de Rouffignac et du Bugue.

À Belvès, grâce au populaire maréchal des logis chef Paulin Dubeau, bien des personnes ont échappé à un triste sort. Autour de la table, Élise Belgaric rappela que Paul, son mari, bénéficia de cette aide qui lui épargna d'être pris une seconde fois.

Pour honorer Paulin Dubeau, la coprésidente Muriel Delmas a pris contact avec Christian Léothier afin de mémoriser ce nom dans la localité. Le maire de Belvès a donné son accord de principe à soumettre au conseil municipal. Pour ce faire, un dossier sera présenté à la mairie.

Le bureau de l'A.N.A.C.R. s'est prononcé pour que ce devoir de mémoire se traduise, plutôt que par la dénomination d'une rue secondaire, par l'apposition d'une plaque sur l'entrée de l'ancienne gendarmerie.

Sans avoir parfaitement verrouillé la journée du 27 mai, on peut, d'ores et déjà, estimer qu'elle comportera quatre temps. Après l'A.G, à 9 heures, à la mairie de Sagelat, le rassemblement au rond-point de la Résistance aura lieu à 10 heures. Suivrait le temps de reconnaissance des gendarmes, à 11 heures, à Belvès. Le repas de l'A.N.A.C.R, comme d'habitude, aura lieu à la salle des fêtes de Monplaisant.

Bien entendu, l'A.N.A.C.R, pour l'aboutissement du scellement dans la pierre du nom de Paulin Dubeau, n'est qu'une force de proposition. La décision de valider ou d'écarter appartient indiscutablement aux élus du Pays de Belvès.

 

 

 

Le Canadier. La cérémonie du Canadier est prévue pour le 18 mars, à 11 heures. Le coprésident Jean-Claude Eymet, dans la semaine, doit se rendre sur place, avec un graveur, pour prévoir la mise en place d'une plaque, à pied d'œuvre de la ferme. La plaque en bois élaborée, il y a quelques années, par notre ami Bernard Grenier, a subi les affres du temps.

 

Après cette réunion informelle, les membres du bureau se sont regroupés sur l'escalier du Monument aux morts monplaisanais pour la photo de famille.  



07/02/2017
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres