Terres de Nauze

Noël au balcon, Pâques au tison

 

 

 

b8b97af762afbb326881709e731380d9-noel-au-balcon-paques-au-tison-le-dicton-est-il-vrai.jpg

Depuis 1947, il n'a fait qu'à 15 reprises, plus chaud à Noël qu'à Pâques (photo d'illustration). | PHOTO RUSSELL CHEYNE / REUTERS

 

S'il est une idée reçue qui est gravée dans le marbre, c'est bien "Noël au balcon, Pâques au tison". Ce dicton, loin d'être d'une justesse parfaite, est admis par bien des personnes. On ne manque pas de dictons, certains sont contradictoires. Ils ont pris place dans les convictions de nos concitoyens. 

 

La science a bien du mal à faire admettre, par exemple, l'invraisemblance des saints de glace. Le gel peut être tardif et dévastateur mais il n'a pas besoin de se caler sur un saint, fut-il de glace, pour compromettre les avancées printanières. N'allez pas dire aux jardiniers que les saints de glace sont des inventions populaires !

 

Si Noël, date immuable du 25 décembre, est souvent doux, il peut se faire que Pâques soit frais.

Inversement, il peut faire froid pour les deux dates ou il se peut, aussi, que ces deux fêtes soient  agréables.

 

Ceux qui martèlent cette idée reçue, devraient aussi penser que Pâques est une fête mobile et que le fait qu'elle soit tard dans le calendrier ne veut absolument pas garantir la douceur de Pâques, ce 21 avril.

 

Pâques varie d'une année à l'autre, en fonction de la lune, et ne peut survenir plus tôt que le 22 mars et plus tard que le 25 avril. Pâques eut lieu le 25 avril 1943. La prochaine fête pascale la plus tardive, aura lieu le 25 avril 2038, échéance lointaine et fort indécise pour beaucoup d'entre nous ! Noël, cette année, correspond, plutôt, à une douce entrée d'hiver. Pour Pâques 2019, il paraît largement prématuré et aléatoire d'affirmer que nous serons au tison.

 

La nature sait nous réserver bien des surprises. certaines saisons arrivent prématurément, d'autres tardivement, d'autres sont écourtées, d'autres sont étrangement longues. C'est valable pour ces hivers qui n'en finissent plus, comme pour ces étés dits indiens. Il n'y a heureusement aucune règle absolue... sinon nous serions dans un perpétuel dysfonctionnement.



25/12/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres