Terres de Nauze

Un bijou pour s'envoyer en l'air.

St PARDOUX & VIELVIC

 

Aéroclub belvésois

 

 

Aéroclub

 

 

Un nouvel aéronef à l'aéroclub belvésois
 

L'aéroclub de Belvès vient de remplacer son ancien ULM A22 de facture ukrainienne par un IKARUS C-42 de fabrication allemande.
 
Un bijou pour s'envoyer en l'air.
 
 
 
Ses ailes hautes, ses haubans et son train tricycle rappellent un peu le mythique Cessna 172. Mais, il s'agit d'un ultra léger motorisé de 80 CV avec une vitesse de croisière de 150 km/h à 4800 tr/min pour une consommation inférieure à 14 l/h.  Habillé d'une coque en fibre qui améliore son aérodynamique, l'Ikarus C-42 possède le look et la finition d'un appareil haut de gamme, tout en restant simple d'entretien et très agréable à piloter. Deutsche Qualität !
La photo présente ce bel appareil avec aux commandes, son instructeur, Pascal Turuani, qui assure avec un brio et une disponibilité remarquables, la formation au pilotage ULM à l'aéroclub.
 
 
Un bijou pour s'envoyer en l'air.
 
En résumé, il a tout d'un grand ... sauf le prix de l'heure de vol ! (80€ en solo – 100€ avec instructeur)
Avec ses trois autres aéronefs, l'aéroclub de Belvès attend, donc, de pied ferme - son légendaire sens de l'accueil et de la convivialité, en prime - les candidats à la balade ou au voyage, pour découvrir d'en haut les inépuisables beautés du Périgord.
 
  
Un bijou pour s'envoyer en l'air.

 

Texte de Gilles Heyraud. Photos Aéroclub.

 

 



24/02/2017
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres