Terres de Nauze

Les voeux de l'exécutif municipal du Pays de Belvès

 

 

 

 

Samedi 7 janvier, la salle d'honneur de la mairie était bien petite pour accueillir toutes les personnes venues aux vœux du conseil municipal.

Ce blog, volontairement, fera l'impasse sur les multiples discours de vœux des édiles, ils étaient là dans le cadre de la mission qu'ils ont volontairement choisie, en rappelant la sémantique de ce substantif de vœu qui nous vient du latin votum, dérivé de vovēre, promettre. Ces souhaits  particuliers, formulés dans certaines occasions, liées aux traditions, aux coutumes, aux superstitions, nos ancêtres faisaient des  vœux quand ils apercevaient la lumière d'une étoile filante, dans la vie courante, aussi sincères qu'ils puissent être, ne sont que des rituels.

Le blog de ce jour s'attardera, donc, plutôt, sur l'originalité voulue par ces édiles, accompagnant les vœux échangés dans la grande salle de la mairie de Belvès, là où les élus ont mis en relief les apports des scolaires. 

 

 

CIMG3288.jpg

 

Le maître de céans, comme il se doit, a ouvert le cérémonial.

 

CIMG3296.jpg

Il a remis la médaille de la cité à Alma Chies qui a obtenu la mention "très bien" au baccalauréat. Christian Léothier,  ainsi, rendait un hommage appuyé au savoir, dans un castrum qui, historiquement, sous l'Ancien Régime, était déjà un pôle ouvert à l'instruction et à l'appropriation des connaissances. 

 

CIMG3298.jpg

 

Ce jeune lycéen a adressé, pour ses camarades, ses voeux de bonne année, en s'appuyant sur un idiome peu utilisé dans la ville aux sept clochers.

 

CIMG3299.jpg

 

Sa camarade fit de même.

 

CIMG3301.jpg

 

C'est Caroline Ehrhart, professeur d'anglais, qui accompagna les collégiens de Pierre Fanlac à Bruxelles,  et elle revint, naturellement, sur cette extraordinaire aventure inédite, vécue par ce groupe d'adolescents dans ce pivot européen des bords de Senne. Cette démarche européenne, largement positive, il ne faudra jamais l'oublier.

 

CIMG3303.jpg

 

Les collégiens de Belvès, grâce, notamment, à notre amie Marie-Claire Dardevet, ont toujours brillé lors des concours sur la thématique de la Résistance. Qu'il me soit permis de rappeler qu'une collégienne de Belvès dévoila, avec un collégien de St Cyprien, la plaque de l'allée Joséphine Baker, le 27 mai, au rond-point de la Résistance.

 

Photos PIerre Fabre. 



09/01/2017
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres