Terres de Nauze

Les écoliers ont découvert la manipulation de l'arc.

 SAGELAT

 

 

Il est difficile de déterminer avec précision le début de l'histoire du tir à l'arc dans la mesure où les éléments susceptibles d'apporter des preuves directes, étaient réalisés en matériaux périssables (bois, cordes et plumes). Les recherches archéologiques ont permis la découverte de fragments d'arcs et de flèches exceptionnellement conservés dans des tourbières datant de la fin du Paléolithique supérieur. Toutefois, il existe de fortes présomptions de l'usage de l'arc dès les phases anciennes du Paléolithique supérieur. [Source Wikipédia]

 

 

La plus ancienne flèche trouvée, date de -10800 (Stellmoor, Allemagne du Nord).

 

On notera que la bataille de Hastings, 14 octobre 1066, [en fait, l'affrontement eut lieu à une bonne dizaine de kilomètres de la ville, dans le Sussex de l'Est] fut la plus célèbre bataille de l'histoire où le rôle des archers fut capital.

 

L'arc, dans sa très longue histoire, depuis l'époque antique, a, tour à tour, été une arme de chasse et une arme guerrière. De nos jours, l'arc n'est pratiquement plus qu'une discipline sportive. Attention, la manipulation de l'arc peut s'avérer terriblement redoutable et dangereuse. C'est un peu pour tout cela que Jean-Louis Salanier est venu à la rencontre des écoliers sagelacois, afin de les éveiller à cette dangerosité qui, si elle peut s'ouvrir à de belles compétitions sportives, impose une prudence de tous les instants pour éviter des accidents.

 

 

CIMG5704.jpg

 

 

Il y a des lustres que la logistique des armées ne s'appuie plus sur la technicité des archers. Jean-Louis a fait une carrière militaire mais dans un domaine bien différent. Il était dans le génie, ce corps militaire qui, après le Service Santé et les Sapeurs-pompiers de Paris, apporte la fonctionnalité la plus utile aux populations.

Jean-Louis, natif de Belvès, après sa carrière militaire, il passa par St Maixent et Avignon, intégra la Police nationale où il se consacra à l'informatique. Depuis sa mise à la retraite, il vit à Neuilly-sur-Marne et il apporte ses contributions à la vie associative au club ANC 93.

http://www.le-site-de.com/archerie-noceenne-club-anc-93-neuilly-sur-marne_30737.html

 

CIMG5705.jpg

 

Un arc moderne permet d'atteindre avec précision, un objectif à 75 mètres.

 

CIMG5706.jpg

 

Jean-Louis explique la manipulation.

 

CIMG5709.jpg

 

La puissance d'un arc pour les néophytes, se révèle surprenante.

 

CIMG5710.jpg

 

Les écoliers ont été attentifs et passionnés par l'exposé.

 

 CIMG5713.jpg

 

Jean-Louis a expliqué aux élèves à quoi servent ces agrès.

 

CIMG5714.jpg

 

Ce fut une animation scolaire souhaitée par Michèle Bard. Le professeur des écoles a trouvé l'intervenant parfaitement à la portée des écoliers.

 

 

Photos Pierre Fabre.



15/11/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres