Terres de Nauze

Le roseau plie mais ne rompt pas !

 

Chaque jour, la possibilité de sauver Beynac de l'outrage éminent, devient de plus en plus incertaine. Comme de valeureux soldats, écrasés par la puissance des appareils qui font litière de la réserve mondiale de Biosphère, classée par l'UNESCO et intégrée dans le réseau mondial des réserves,  pour "la qualité de son patrimoine naturel et ses pratiques d'expérimentation et d'apprentissage du développement durable", ces pacifiques rebelles n'entendent pas s'affilier à la soumission passive de pusillanimes féaux rampant au piédroit du piédestal "suzerain", pour acquiescer au saccage d'un des plus beaux sites de notre pays. Ils poursuivront, donc, leur résistance par la dérision. Ils vont profiter du jugement de Pétassou, pour se livrer à une singulière figure métaphorique traduisant l'émoi citoyen des amis de la nature, de la biodiversité, de la rigueur économique et de l'harmonie.

 

 

 

 

Affiche Carnaval V2.jpg

 

 

Les Opposants au contournement de Beynac

vous proposent un

 GRAND CARNAVAL

le Dimanche 25 Février

à partir de 14 h 30

à la barrière de FAYRAC

pour un après-midi festif rassemblant petits et grands.

 

Un défilé costumé  sur le thème de la Nature et des  espèces protégées déambulera dans les champs pour mieux apprécier les richesses du site. Toutes les espèces de déguisements issues du fruit de votre imagination sont bienvenues ! 

 

A 16h,  jugement théâtralisé de Pétassou. Naturellement, il y aura un procureur, un avocat, des témoins à charge et à décharge.

 

Tout l’après-midi, atelier de maquillage pour les enfants,  petite restauration, buvette. 

 

Cette animation sera suivie de nombreuses autres, comme la fête du printemps, le 25 mars.

 

Vous avez des idées d’interventions, d’animations, venez proposer, échanger  et nous rencontrer aux 2 points d’INFO de la Zone à Protéger : au barnum de la barrière de Fayrac et à la Poterie du pont de Castelnaud, ouverts les après-midi

 

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez nous joindre au 06 81 87 99 11

 

 

Dernier scoop.

 

Certains regardeurs, probablement de mauvaise foi, ont vu, ou auraient vu des automobilistes qui ont réussi à traverser Beynac, en empruntant l'actuelle R.D. 703, et qui, néanmoins, auraient franchi ce kyste impraticable dans des conditions normales. Seraient-ce des Gascons qui  auraient l'insolence de glisser quelques galéjades sur nos terres !

 

 

Épargnons à notre belle vallée, le spectacle affligeant de la dérive d'une autre résistance qui, elle, s'est imposée pour sauvegarder des milliers d'hectares agricoles promis à l'autel du sacrifice !

 

 

Chargement du sondage


18/02/2018
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres