Terres de Nauze

Son venguts de Nauta Savòia. [Ils sont venus de Haute-Savoie].

 

 

 

 

 

Les Hauts-Savoyards se sont mêlés aux autochtones pour le repas.

 

 

Sont-ce des Occitans… oui, mais, ils sont plutôt des francoprovençaux!         

 

L'histoire qui a réuni les Savoie et la France, c'est, presque, une histoire d'amour. Ces terres qui furent celles des comtes Amédée de Savoie sont devenues françaises par l'annexion, on dit parfois l'Annexion, qui remonte au Traité de Turin du 24 mars 1860. Il a mis un terme à l'occupation de ce duché qui a alterné entre les annexions françaises 1536-1559, 1600-1601, 1689 puis 1703-1713, puis espagnoles 1742-1749 et, à nouveau par la France, durant la Révolution et l'Empire de 1792 à 1814.

Aujourd'hui, les Savoyards, s'ils peuvent être fiers de leurs racines montagnardes alpines, sont aussi très fiers de leur histoire.

Nous partageons avec ces montagnards, une des plus belles langues latines d'Europe, bien que notre occitan soit sensiblement différent du francoprovençal qui est le bel idiome de ces montagnards.

 

Le 4 juin, une tablée de ces Hauts-Savoyards a voulu, à nouveau, honorer Sagelat, pour le plus grand plaisir des convives du repas du comité des fêtes. Ces Hauts-Savoyards étaient conduits par Christian Monteil, le président du conseil départemental de cette entité alpine. Christian Monteil est un "galapian" de la Nauze, puisque c'est à Larzac qu'il a fait ses premiers pas.

 

Au pied levé, pour honorer ses hôtes, trois "jeunes filles" de notre bassin "nauzéen" ont voulu chanter "Étoile des neiges". Cette très belle chanson promue par Jacques Hélian, en 1949, est, pratiquement, un hymne européen à l'amour des montagnards. Son lyrisme bucolique et sentimental a ému toutes les générations. Étoile des neiges, Fliege mit mir in die Heimat, dans sa version originale en allemand, est une chanson sous forme de valse, composée en 1944, par l'Autrichien Franz Winkler. Elle est reprise ensuite, en plusieurs langues et dans plusieurs pays, dont la France, où elle est connue sous ce titre et a connu un grand succès.

 

 

 

Notre trio a été rejoint par Guy Chavanne, ancien élu du canton de Taninges dans le Bonnevillois.

 

 

Les Hauts-Savoyards avaient, eux aussi, prévu de donner leur tonalité à ce repas ; et, Denis Bouchet s'est lancé dans un one man show qu'il doit affiner pour fêter le décennat de Christian Monteil, à la présidence du département de Haute-Savoie.

 

  

 L'occitanie

 

Guy a poursuivi avec un couplet savoyard.
 
L'occitanie
 
 Le one man show de Denis Bouchet. Denis a tenu les convives en haleine. Dans une autre vie il fut maire des Gets, puis vice-président du conseil général. Il était l'élu du canton  escarpé de Biot, proche de Thonon.
 
L'occitanie

L'ancien maire de Seyssel, ville du Genevois, après avoir estimé le poids du jambon, décline son estimation à Olivier Merlhiot, l'actuel maire de Sagelat. 

 

L'occitanie

 

Il y avait une centaine de convives.

 

Photos Pierre Fabre.



06/06/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres