Terres de Nauze

Le premier aqueduc de la R.D n° 26

St PARDOUX & VIELVIC

 

Aujourd'hui, pour clore cette année 2019, flânons sur le plateau vielvicois, dit du Désert, sous Le Bousquet, Les Rouquets, pratiquement à portée de voix de la magnifique terrasse de Campagnac. Attardons-nous un peu sur un ouvrage modeste, certes, mais qui illustre la qualité des concepteurs de cette bucolique route départementale n° 26. Sur 20 Km de long, cette voie d'intérêt local épouse les Hauts de Couze puis se glisse vers la Dordogne, en saluant les pieds de Bouillac, St Avit-Rivière et Montferrand-du-Périgord.

Le premier ouvrage rencontré, à 1 400 mètres du Poteau du Bos, est l'aqueduc qui fait communiquer les très intermittentes eaux de la Couze de la rive fongalopoise à la vielvicoise. Ce petit aqueduc est pratiquement un  petit chef d'œuvre de génie civil,  à porter au crédit des concepteurs de cette route départementale qui, il y a un siècle, n'était guère plus qu'un bon chemin empierré, promu C.D. n° 26, vers 1930.

 

Cet aqueduc, le second de la Couze, le premier est sous la R.D n° 53 dans le goulet sous Les Cantaysses et Lespinassette, s'avère judicieux car il est un adroit répartiteur, récepteur de l'écoulement des étangs latéraux à la R.D 26 et de l'épanchement prairial et sylvestre du Bousquet. En l'observant de près, on se rend compte que cet ouvrage demeure parfaitement opérationnel.

 

Vous pouvez naturellement revenir sur la naissance de la Couze

https://terres-de-nauze.blog4ever.com/la-couze-une-naissance-aussi-plurielle-que-difficile

 

Le lit supérieur de la Couze sort rarement de ses longues périodes de tarissement. Ces ouvrages de régulations, implantés çà et là,  ont pour but d'éviter que les routes qui enjambent ces rus et ruisseaux, ne soient pas emportées par la force des écoulements pluvieux.

Un aqueduc est un ouvrage destiné à l'adduction d'eau pour la consommation d'une ville. Le mot aqueduc est un emprunt tardif ( XVI ème siècle) au latin aquae ductus (aussi aquaeductus), de aqua ("eau") et de ductus (dérivé de ducere, " conduire ", lui-même tiré de duco).

Non, tous les aqueducs n'ont pas la dimension grandiose du Pont du Gard ; néanmoins, tous s'attellent à la même noble mission conductrice.

 

  

Aqueduc Campagnac.jpg

 

Mai 2019. Pas le moindre filet d'eau

 

Cliquez sur les images

 

 

n° 1

 

Quand on regarde de près cet ouvrage, on aperçoit la jonction des eaux venant des étangs du Désert et celles de l'écoulement des prés du Bousquet.

 

 

n° 2

 

La R.D n° 26 est franchie une première fois, la Couze peut s'élancer...

 

 

n° 3

 

... et même marquer une hésitation à la première courbe rencontrée.

 

 

Photos Pierre Fabre

 

 

 



31/12/2019
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres