Terres de Nauze

Le pèlerinage laïque de l'A.N.A.C.R du Val de Nauze à Tourliac

 

 

 TOURLIAC

 

Village du Haut-Agenais, entre Villeréal, Monpazier et Beaumont 

 

n° 1.jpg

 

Au centre de l'image, Yanis Uldry, jeune porte-drapeau de l'ANACR Val de Nauze. Photo Joëlle Krebs-Calès. 

 

Le 14 juillet, journée de notre fête nationale, au Bouscatel, écart du petit village de Tourliac (150 habitants), plus de 400 personnes ont bravé les ardentes piques du soleil pour venir se recueillir, 75 ans après le drame de ce 14 juillet 1944. Les divers intervenants ont salué la mémoire des 11 personnes victimes d'une honteuse, stupide et indigne cruauté partagée par des occupants, dans leurs ultimes lâchetés, et par l'immonde dénonciation qui précéda cette répugnante manœuvre.

 

Les horribles massacres des S.S. de la 2ème division Das Reich, le 9 juin, à Tulle, et le 10 juin à Oradour, auraient dû être les ultimes tragédies de nos envahisseurs.

 

Les adulateurs de la barbarie en voulaient encore d'autres. Il a fallu encore essuyer quelques autres drames dont celui de Tourliac. Ce petit village, autour de son lieu de mémoire, compte désormais une maison de la Résistance. Ce jalon de la fronde populaire trouva tout son sens, 75 ans après le drame du 14 juillet 1944, en présence de plusieurs centaines de personnes venues de bien des villes et villages, notamment du Haut-Agenais et du sud du Périgord. Ainsi les deux voisins, dont les historicités se sont bien souvent rejointes au cours du passé, ont fait cause commune pour ce devoir de souvenance qu'il faut progressivement confier aux jeunes générations, passeuses de mémoire.

 



n° 2.jpg

 

Les passeurs de mémoire. Photo Pierre Fabre

 

 

n° 3.jpg

 

Le chant des partisans. Photo Pierre Fabre

 

 

n° 4.jpg

 

 

La délégation du Val de Nauze. Photo Pierre Fabre

 

 

 



19/07/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres