Terres de Nauze

Le départ de Patrick, c'est une page de la présence ferroviaire qui s'efface.

Voie libre pour une nouvelle vie 

  


IMG_2797.jpg

 

 

De gauche à droite : Thierry Auroy-Peytout, Patrick Baconnier qui, dans son rôle de grand-père -il va le devenir une huitième fois- tient Énola dans ses bras, Sylvette Baconnier, l'épouse du nouveau retraité, et Jacky Émon, cheminot saintais, conseiller régional 

 

Le 4 juillet, Patrick Baconnier donnait son dernier signal de départ, en gare de Siorac. Samedi 27 juillet, il recevait à la salle des fêtes de Monplaisant, une cinquantaine d'amis pour fêter son retrait de sa vie professionnelle. 



IMG_2799.jpg

 

C'est Thierry Auroy-Peytout, un ami de Patrick, par ailleurs maire de Lamonzie-Saint Martin, qui retraça son parcours professionnel. Patrick commença sa carrière, en 1981, à Issoudun, aux confins du Berry et du Limousin.

 

Son parcours l'amena à glisser vers le sud et à connaître pratiquement tout le tissu ferroviaire dordognais. Son plus long séjour fut en gare de Belvès. Il fut, là, le dernier chef de gare relayant le regretté Robert Delpech. Patrick remit les clés de la vénérable maison ferroviaire à une jeune gérante qui ouvrit, au pied du castrum, une double-décennie de gérance contractuelle. Depuis bientôt un an, il n'y a plus de présence humaine dans ces lieux où les anciens conservent le souvenir des Carrère, Ourmière, Debennay et Eymet qui ont géré, en bons pères de famille, cette micro entreprise.

 

Thierry Auroy-Peytout revint sur 1981, l'année d'admission de Patrick à la S.N.C.F, année qui fut l'arrivée de Charles Fiterman au ministère des Transports. Beaucoup, à l'époque, comptaient sur cette forte personnalité pour relancer l'atout ferroviaire.

Thierry est longuement revenu sur les affinités d'idées qui le lient à Patrick. Il parla de leur concept de la vie syndicale avec pour ambition de travailler pour la corporation et l'intérêt général, en dehors d'aspirations purement partisanes.

 

Thierry releva les qualités de Patrick qui n'hésitait pas, dans ses pérégrinations, à être, au-delà de ses fonctions, le concepteur de repas amicaux dans les locaux du personnel. 

 


IMG_2800.jpg

 

Parmi les amis, collègues et partenaires, on pouvait reconnaître Bruno Hervé et Alain Salanier, dirigeants de proximité, respectivement au Transport et à l'Équipement, Didier Rousset, ancien chef de gare de Siorac et Jean-Pierre Sinico, président du Club athlétique belvésois.


IMG_2804.jpg

 

Les amis

 

 

IMG_2805.jpg

 

 

Patrick a remercié tout le monde, en attendant qu'une vidéo retrace son parcours tant familial que professionnel.

 

 

Photos Pierre Fabre



29/07/2019
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres