Terres de Nauze

12/10. L'investissement bénévole et désintéressé vecteur de l'intérêt général

 

SIORAC-en-PÉRIGORD

Rispe

 

 

 

Si vous cherchez Rémy Bruneteau lors d'une réunion mondaine B.C.B.G., il y a fort peu de probabilités, voire aucune, pour que vous le croisiez.

Rémy ne s'intéresse qu'au bénévolat, le plus près possible de l'ombre, autant que faire se peut, pour laisser la place aux performances sportives et à celles et à ceux qui en sont les lauréats.

Dans sa colline "rispoise", il est un tranquille et méritant père de famille, éducateur d'enfants qui, sans sa générosité et son altruisme, valeurs largement partagées par son épouse, ne connaîtraient pas l'itinéraire éducatif qui s'ouvre devant eux.

Rémy Bruneteau.jpg
Rémy Bruneteau

 

Rémy, indépendamment des fibres sportives et familiales qui le font vivre avec passion, aime la nature champêtre de son escarpement en lisière de Bessède. Il adore tout particulièrement les sources cachées dans les ronciers qui ne demandent qu'à être des ponctuations visibles de nos flancs collinaires, pour le plus grand plaisir des promeneurs.

Rémy a travaillé, avec ardeur, balayant sa fatigue, pour voir aboutir la renaissance de chemins ruraux que notre temps avait oubliés là, sous les envahissements de la nature ou, au mépris de la propriété collective, indûment annexés par les riverains. Pour participer à cette reviviscence, Rémy tient à observer des règles élémentaires, à ses yeux, imprescriptibles, le respect de l'environnement et de la propriété privée.

 

Rémy, pensant à nos aïeules qui allaient chercher l'eau dans des fontaines éparses, s'est mis en devoir de réhabiliter le lavoir-fontaine de son hameau. Celui-ci, depuis bien longtemps, a perdu sa fonctionnalité, balayée par le génie de la fée électricité et la technicité moderne des installations du siècle que nous venons de clore, il y a bientôt 20 ans. Comment expliquer aux jeunes qui ne peuvent tenir plus de 5 minutes sans consulter leur téléphone portable, les conditions de vie de ces braves paysannes qui devaient entretenir leur maisonnée, remplacer les hommes partis au front, travailler leurs champs et participer à l'avancée sociale, si l'on n'a pas de micro-musées, là, au coeur de nos campagnes. Ces micro-musées peuvent être par exemple, une gariotte, une remise d'obsolètes outils agricoles totalement oubliés, une cave voûtée, ou un lavoir-fontaine. 

 

IMG_0339.jpg

 

Rémy au piédroit du lavoir-fontaine de Rispe.

  

IMG_0340.jpg

 

Rémy n'est pas encore tout à fait satisfait. Il voudrait que le lavoir soit alimenté par gravitation, sans tuyauterie visible. Pour l'heure, c'est encore une finalité non atteinte ; mais, selon le vieil adage de Sénèque, ce n'est pas parce que les choses sont difficiles, que nous n'osons pas mais parce que nous n'osons pas, que les choses sont difficiles.

 

IMG_0341.jpg

 

Cette niche multiséculaire a permis de protéger la source de Rispe, des souillures et d'autres problématiques qui ont fait que bien des sources se sont perdues, par manque d'entretien ou par la déforestation.

 

IMG_0344.jpg

 

Glisser dans ce chemin sauvegardé et réhabilité par Rémy, à la tombée de la nuit, peut nous amener à nous demander si l'on ne va pas croiser, quelque part, un loup garou... grrr.  Vous savez que, selon nos conteurs, comme Daniel Chavaroche, ces étranges et inquiétantes créatures, dans une nuit, devaient atteindre, pédestrement, bien sûr, sept clochers pour reprendre, au bout de 7 ans, leur vie normale !

 

IMG_0342.jpg

 

Avouez que la nature est tout simplement... grandiose !

 

IMG_0343.jpg

 

Le noir  va nous plonger dans les ténèbres. J'ai grand peur...

 

Hormis par le recours à la chirurgie et l’utilisation de costumes, la transformation physique d’hommes en loups est impossible. Cependant, bon nombre de personnes, y compris érudites, y ont cru pendant des siècles et cette croyance perdure parfois encore. La lycanthropie est aujourd'hui scientifiquement reconnue comme symptôme d'une maladie mentale dans laquelle la personne se croit changée en loup, on parle alors de lycanthropie clinique. [Wikipédia].

 

Photos Pierre Fabre



12/10/2018
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres