Terres de Nauze

Jean Zay, ce personnage quasi-inconnu du grand public.

 

 

PAYS de BELVÈS

 

 

CIMG7135.jpg

 

 

Marie-Thérèse Lavialle, présidente de l'Association des Musées de Belvès, a un faible pour Olivier Loubes, professeur d'histoire, qui est venu à quatre reprises à Belvès, pour de qualitatives conférences. Marie Thérèse, par ailleurs, est fascinée par l'homme d'exception que fut Jean Zay. Qui, aujourd'hui, a une idée, même approximative, de ce jeune ministre du Front populaire qui fit partie de l'épopée du Massalia et qui fut lâchement assassiné par les feudataires de Vichy !

 

 

CIMG7137.jpg

 

Olivier, pendant 100 minutes, s'est attardé sur le cursus tout à fait atypique de Jean Zay. Pour beaucoup, la bête noire des adeptes du régime vichyste fut au premier chef, les communistes et les juifs, certes. Le listage de l'intolérance ne s'arrêtait pas là. La Libre Pensée, les protestants et la Franc-maçonnerie, aux yeux des sinistres théoriciens adeptes de Charles Maurras, ne valaient guère mieux.  

 

Olivier Loubes, dans son exposé, revint sur moult détails, dont la filiation de Jean Zay qui n'était pas israélite, dans le sens cultuel, mais était partagé par ses racines protestantes et juives.  L'histoire fort complexe de la IIIème République qui, hélas, démarra sur l'écrasement sanguinaire de la Commune et, par la suite, laïcisa notre pays, peut s'enorgueillir de comporter, dans ses strates, la plus belle et audacieuse mission de toutes les ères républicaines, en bâtissant les acquis sociaux inédits.

 

CIMG7139.jpg

 

Vouloir placer une conférence sur un personnage peu connu, en fin d'après-midi, un samedi, alors que la Coupe du monde de football bat son plein, tandis que le soleil inonde la campagne après un printemps bien morose, c'était pratiquement une mission impossible ! Il paraît bien difficile de mobiliser sur un pareil thème ! L'opiniâtreté culturelle de Marie-Thérèse et des personnes des Musées, mérite donc d'être saluée. 

 

________________________________

 

L'actualité de ces derniers jours m'amène à différer certains articles. Dans la journée, je vais revenir sur l'interpellation citoyenne des familles des pensionnaires de l'EHPAD de Castels. Dans la semaine, le blog ira à Siorac où Rémi Bruneteau s'est lancé dans d'impressionnants travaux patrimoniaux ; à Carvès, saluer l'école de musique et les Z'Igolos ; à Belvès, sur le Chemin de la mémoire ; à Monplaisant qui vient de vivre la dixième fête d'ouverture estivale, et faire un tout petit coucou à St Cyprien où Christian Six se promène dans une traverse fleurie.

 

N'en jetez plus, la cour est pleine.



25/06/2018
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres