Terres de Nauze

Ils ont préparé le 27 mai

 

 

Manon Desplain.jpg Serge Orhand et Michel Rafalovic.jpg
Manon Desplain  Serge Orhand

 

 

 

La réunion du bureau de l'A.N.A.C.R, du 19 avril, à l'ancienne mairie de Monplaisant, fut plus une réunion d'intendance de la journée du 27 mai qu'une assemblée de travail.

 

Muriel Delmas, la présidente, dès la rentrée des vacances de printemps, va demander à être reçue par le principal du collège pour voir s'il paraît possible d'associer les élèves, comme les années passées, avec un noyau choral.  

 

Rappelons que ce 27 mai, 3/4 de siècle  après les douloureux moments de 1944, il paraîtrait pertinent de donner du relief à la commémoration de ces tragédies. 

C'est Serge Orhand, maire de Larzac, qui a été choisi pour prendre la parole pour l'ensemble des élus. Depuis que ce rond-point de Fongauffier est l'unique lieu de concrétisation de manifestations mémorielles, les maires de Sagelat, Monplaisant, Belvès, Siorac, Castelnaud, Le Coux et Castels se sont relayés pour ce rappel historique. L'ANACR souhaite que tous viennent, à tour de rôle, car la Résistance fut partagée par nos aînés de toutes les nobles sensibilités de notre bassin de vie. Il n'y a pas de grandes et de petites communes dans ce pèlerinage laïque.

 

Chaque année, un thème est mis en avant. Joséphine Baker, grande dame de la Résistance, a ouvert cette tradition. Les gendarmes frondeurs, avec le maréchal des logis-chef Paulin Dubeau, les sapeurs-pompiers, ensuite, ont été les thèmes soutenus. Cette année, les postiers seront à l'honneur avec, en filigrane, Paulette Nadeau, une figure belvésoise, qui démontra avec discrétion et fermeté que l'on ne pouvait pas être servile au 3ème Reich et  au maréchal qui en fut l'appui zélé. 

 

IMG_2105.jpg

 

 

Manon Desplain sera, cette année encore, la voix juvénile de cette journée. L'ANACR la confirme à l'unanimité dans sa mission de passeuse de mémoire.

 

 


IMG_2102.jpg

 

 

 

 

Depuis des années, pour ne pas dire depuis toujours, des problèmes de larsen perturbaient les manifestations. Serge Righi, le secrétaire, s'en est emparé et il l'a réglé.  Il souligna le geste amical que Quentin informatique apporta pour l'ANACR. Qu'il soit remercié pour son aide précieuse et désintéressée.

 

 

Photos Pierre Fabre 



20/04/2019
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres