Terres de Nauze

Il l'a appelé Fructidor

 

 

Avant que le sinistre tyran qui, le 18 Brumaire, assassina notre première République, inonda le monde d'un fleuve de sang, rétablit en 1802 l'esclavage*, fit perdre au français sa dimension culturelle et diplomatique internationale et n'abrogea le Calendrier républicain**, le calendrier  mis en poésie par mon illustre homonyme, poète dantonien, il finit sa vie tumultueuse avec son mentor sur l'horrible appareil du Dr Guillotin, avait pris Fructidor pour ce dernier mois estival.

 

* Article premier. Dans les colonies restituées à la France, en exécution du traité d’Amiens, du 6 germinal an X, l’esclavage sera maintenu conformément aux lois et règlements antérieurs à 1789.
Art. 2. Il en sera de même dans les autres colonies françaises au-delà du cap de Bonne-Espérance
Art. 3. La traite des noirs et leur importation dans les dites colonies, auront lieu, conformément aux lois et règlements existants avant ladite époque de 1789. 

 

Et dire que ce sinistre personnage conserve encore un crédit d'admirateurs  chez bon nombre de nos concitoyens… grrr.

 

** Le calendrier républicain, ou calendrier révolutionnaire français, fut créé pendant la Révolution . Le calendrier révolutionnaire a été abrogé par un sénatus-consulte impérial, le 22 fructidor.

Le 22 fructidor an XIII ( 9 septembre 1805 ), Napoléon signa le sénatus-consulte qui abrogea le calendrier républicain et rétablit le calendrier grégorien.

 Fruits de saison.jpg

 

Le raisin, image de droite, naturellement s'appelle "Italia".



25/08/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres