Terres de Nauze

À deux pas de chez nous, explorons "Le temps qui passe"..

 ALLAS-les-MINES

 

 

Allas-les-Mines, tout petit village de quelques dizaines d'habitants, 208 pour la commune, scrute son passé minier, industriel et artisanal avec une pointe de nostalgie.

 

Ce diable de passé a suscité un déclic à Michel Boom et à Christelle sa fille.

 

Pourquoi pas, là sur  cette berge de la Dordogne, ne pourrait-on concevoir un village-musée de synthèse de tout ce que l'on pouvait trouver dans les entités rurales. Cette reconstitution réunit les artisans, conservateurs d'un passé qu'il ne faut pas oublier. Le bourrelier, le cordonnier, le rémouleur, le charron, la modiste, le chapelier, l'apothicaire -et tant d'autres- ont vécu dans ces villages. Allas n'avait qu'une poignée d'entre eux et l'on allait de village en village pour compléter les acquisitions.

 

Marine et Martin, les Z'Igolos, sont devenus, l'espace d'une promenade, Louise et Émile, les conteurs de cette vie rurale dans les trois rues de ce musée, les présentateurs de cette période. D'emblée, ils ont situé leur parcours au 8 août… 1929. Émile parla des terribles guerres qui ont secoué le pays, 1870, 1914, et s'inquiéta d'un personnage qui prenait ses marques, un caporal autrichien.

 

Les premières automobiles parcouraient les routes de l'époque, toutes étaient blanches, et les accotements bien imparfaits amenaient certains constructeurs à placer le volant à droite.

 

Devant les échoppes, les conteurs s'arrêtèrent,  glanant au passage des questions.

 

 

Cliquez sur les images 

 

01bis - Blog - Montage avec affiche.jpg

 

Pratiquement tout dans ce décor paraît, aujourd'hui, insolite. Pensez à nos aïeux qui, eux, s'émerveillaient devant une automobile ou une motocyclette. Photo ©  Bruno Marty

 

 

02 - Blog - Photo 08.jpg

 

Émile et Louise se reprennent et se corrigent dans ce parcours. Pour Louise qui parle d'information, Émile, lui, proposa commérages. Photo © Bruno Marty

 

 

03 - Blog - Photo 12.jpg

 

Le  groupe suit attentivement la progression dans ce monde plein de curiosités. Photo © Bruno Marty

 

 

04 - Blog - Photo 01.jpg

 

Georgina de Beauvais et Michel de Chambord donneront un esprit cabaret à cette promenade. Photo © Bruno Marty

 

 

05 - Blog - Montage Emile.jpg

 

Émile précisa que le boucher, jadis, abattait les animaux devant ses clients. Sur l'image de droite, il s'empara des airs de Gédémus, le rémouleur de Regain, porté à l'écran par Fernandel. Photo © Bruno Marty

 

 

06 - Blog - Photo 13.jpg

 

Le public suit les explications à chaque échoppe. Photo © Bruno Marty

 

 

07 - Blog - Photo 09.jpg

 

Louise précisa qu'Émile était, dans ce village artificiel, plus qu'un partenaire scénique mais était son mari. Photo © Bruno Marty

 

 

08 - Blog - Photo 03.jpg

  

Deux amoureux post belle-époque. Photo © Bruno Marty

 

 

09 - Blog - Photo 05.jpg

 

 

Georgina a séduit le public avec son répertoire de chansons presque séculaires. Photo © Bruno Marty

 

 

10 - Blog - Photo 14.jpg

 

 

Émile, Georgina, Michel Boom, le cofondateur du Temps qui passe, l'autre Michel, et Marine posent pour Terres-de-Nauze avant le pot servi sur la terrasse. Photo © Bruno Marty

 

  

 Texte Pierre Fabre 



09/08/2019
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres