Terres de Nauze

Le Bas de la Côte endeuillé.

 

MONPLAISANT & SAGELAT.

Le Bas de la Côte endeuillé.

 

Gérard de Goïti.jpg

 

 

Hier matin, lundi, vers 5 heures, notre ami Gérard de Goïti, victime d'un malaise, s'est effondré à son domicile.

 

Gérard naquit à Belvès, le 4 juillet 1932. Sa très populaire famille compta 13 enfants et Gérard figurait parmi les aînés. Ses parents Marcelle Soubsol, d'un lignage languedocien, et son père Amade, basque-espagnol, dans les heures les plus sombres, ont spontanément rejoint la Résistance. C'était la légitime fierté de Gérard et de ses frères et sœurs.

 

Gérard, à peine adolescent, pénétra dans la vie active et devint mécanicien-tôlier.

Le 8 décembre 1955, il épousa à Sagelat, Christiane Jeanot, une employée de bureau d'un cabinet d'assurances belvésois. Le couple a eu deux filles, Cathy et Isabelle. Deux petites-filles et deux arrière-petits-enfants ont enrichi la généalogie.

La famille, par deux fois, a connu des deuils plus que largement prématurés qui l'ont affectée.

Gérard, après 62 ans de vie commune, aurait pu connaître ses noces d'ivoire.

Ce grand travailleur discret et consciencieux laissera l'image d'un homme droit et honnête. 

Les obsèques voulues par le défunt, sobres, laïques et civiles, auront lieu au cimetière de Sagelat, jeudi 7 décembre à 15 heures, où l'on se réunira. Pour la cérémonie, diverses musiques et chants basques honoreront son antériorité familiale et les affinités du défunt pour la vie culturelle de ce terroir qu'il affectionnait.



05/12/2017
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres