Terres de Nauze

9/10. Coup de gueule de Théo

 

Théophile Pardo 2012.JPG


Qui est Théophile Pardo.

 

Pilote de ligne en retraite, amoureux de ce Périgord Noir qu'il a choisi, il y a une quarantaine d'années, c'est à Castels que ce fils de républicain espagnol a fixé son embasement. Il ne fait pas mystère de son idéal hautement progressiste. 

Théophile Pardo

 

Il déteste souverainement l'opportunisme, l'autocratie, les accommodements circonstanciels, la langue de bois, les faux-fuyants et le verbe fallacieux des carriéristes.

Mon ami Théo n'est pas un banal écologiste ; c'est, plutôt, un "écologue". Le massacre de la Vallée de la Dordogne ne l'a pas chagriné... il l'a profondément choqué et traumatisé.

Président de D.I.G.D [Défendre l'intérêt général en Dordogne] son papier d'aujourd'hui nous livre, non un billet d'humeur mais un magnifique "coup de gueule".

 

_________________ 

 

 

Après le billet d'humeur du 5 septembre, Théo passe, donc, au "Coup de gueule" du 8 octobre. Aujourd'hui, il était question du rapport du GIEC ( Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) de la UNE de tous les journaux sur la catastrophe qui attend l'Humanité. Et, l'autre malade qui poursuit son délire entamé au siècle passé...

Il conseille le visionnage de la vidéo dont le lien figure en fin de texte. Aurélien Barrau est un homme remarquable, astrophysicien au discours très accessible.


"Coup de gueule" du président de DIGD.
.

Climat : le monde brûle, les alertes retentissent de partout, il faut changer de comportement !

 

En Dordogne, nous avons un homme politique avec des fonctionnements d'un autre temps, celui de l'aveuglement, du gaspillage, des trucages et mensonges irresponsables, des choix de l'intérêt personnel plutôt que du réel intérêt général majeur.

 

Le président du Conseil départemental, Germinal Peiro, est en train de mener à tombeau ouvert, ce qui se révélera comme un scandale démocratique, politique et économique : le contournement de Beynac auquel sont opposés nombre d'élus locaux qui ont la liberté et le courage de s'exprimer, dont la députée Jacqueline Dubois, le sénateur Bernard Cazeau et le maire de Beynac Alain Passerieux.

 

Le responsable de ce futur scandale parle d'exemplarité alors que le chantier est mené en dépit de règles élémentaires, couvert par une administration d'État qui déroge à postériori. S'il y a une exemplarité, c'est celle du non respect des règles et prescriptions.

 

Faut-il admettre que les dépenses engagées étant déjà très importantes, il faudrait aller au bout de ce chantier inutile et destructeur ? Qui va payer ? Est-ce le donneur d'ordre ?

 

À combien les dépenses se montent-elles à ce jour ? De combien faudrait-il dédommager le maître d'œuvre, si on stoppait le chantier ? Il n'est jamais trop tard pour arrêter !

 

Pourquoi continuer à banaliser le «Triangle d'or de la vallée de la Dordogne» alors que la circulation sur la RD 703 est tout à fait fluide et ne pose aucun problème majeur en période touristique ?

 

Pourquoi les travaux de sécurisation de la falaise du Pech qui surplombe la RD 703 et qui devront être faits, contournement ou pas, n'ont-ils pas été commandés dès le début 2017, après réception du rapport de la société GÉOLITHE qui chiffrait leur montant à, à peine 0,7 M€ ?

 

L'attention du président du Conseil départemental avait pourtant été attirée sur ce point dès avril 2016. Pourquoi mettre, en connaissance de cause, la vie d'autrui en danger ?

 

Destruction de biodiversité, de terres agricoles, de paysages naturels, d'environnement, avec comme raisonnement primaire, le fait qu'au XIXème siècle, on a bien construit une ligne de chemin de fer.

 

Le monde brûle et, en Dordogne, certains responsables politiques font comme si de rien n'était ou mettent de l'huile sur le feu.

 

Théophile Pardo,

président de l'association DIGD (Défendre l'Intérêt Général en Dordogne)

 

À voir absolument : Écologie et nouveau pacte avec le vivant : Aurélien Barrau

« Les décideurs seront, soit les pires lâches de l'Histoire, et ils auront une responsabilité sans précédent, soit ils seront les premiers héros » Oui, mais il faut avant tout un état de conscience.

 

https://www.youtube.com/watch?v=H4wjc4FHpNY&feature=youtu.be

 

 



09/10/2018
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres