Terres de Nauze

Ce fut une décennie en progrès constant

SIORAC-en-PÉRIGORD

 

Les animateurs du Marché des producteurs de Siorac ont retenu ce 20 septembre, dernier vendredi estival, pour fêter le 10ème anniversaire de leur lieu d'échange.

Rappelons que la bonne vieille gare fret* de Siorac, magnifique au demeurant dans son bâtiment en pierre ocre du pays, qui, hélas, n'a jamais connu un essor à la dimension de son emplacement, a été une judicieuse et adroite récupération pour sa seconde vie.  

C'est donc aux abords de ce comptoir que plusieurs dizaines de producteurs et de clients sont venues là, pour cet anniversaire. Tout d'abord, on a remarqué que ce marché est propre, rationnel, accueillant, bien achalandé, et qu'il offre à sa clientèle, des produits  alléchants.

À l'extérieur de la galerie marchande, après les prises de parole du président Emmanuel Galy, de Didier Roques, maire, et de Joseph Châtelier, producteur bio doissacois,  sous un petit chapiteau, a eu lieu un très convivial partage du gâteau d'anniversaire.

On notera que le collectif des producteurs, au départ, comptait 22 fournisseurs et approvisionneurs. Sa décennie d'existence aura connu une progression constante et le doublement de l'effectif a été atteint.

 

 

* Quand on est ferrovipathe, on a toujours un peu mal de voir un site ferroviaire, "migrer" vers une autre finalité. Pour ma part, je compte des exceptions heureuses dont l'ancienne vénérable gare parisienne d'Orsay, devenue, bien au-delà de l'espace francophone, un des plus prestigieux musées et l'ancienne gare fret de Siorac.

 

IMG_3310.jpg

 

 

Didier Roques, maire, et le président Emmanuel Galy ont, tour à tour, pris la parole.

 

 

IMG_3297.jpg

 

 

Les hôtesses de la caisse sont charmantes... ce qui ne gâte rien.

 

 

IMG_3313.jpg

 

Prise de parole de Joseph Chatelier, producteur bio

 

 

IMG_3293.jpg

 

 

Des fruits et légumes bien de chez nous

 

 

IMG_3294.jpg

 

 

La presse régionale s'est intéressée à cet anniversaire.

 

 

IMG_3301.jpg

 

Un sympathique tonneau pour apprécier un verre de Pécharmant, rappelle que, jadis, avant les ravages du phylloxéra, Siorac était un port fluvial d'où s'exportait le vin du pays.

 

Les Marcillacois.jpg

 

Les Marcillacois sont jeunes et follement séduisants dans leur mission de néo-ruraux.

 

 

préparation petits fours.jpg

 

Pour servir les petits fours, il faut d'abord les préparer.

 

 

Les conseillers municipx lèvent le verre.jpg

 

 Les conseillers municipaux apprécient le Pécharmant.

 

 

Découpe gâteau.jpg

 

Le président à la découpe

 

 

gâteau anniversaire.jpg

 

Huuuumm ! Des petits plaisirs gustatifs toujours bien appréciés.

 

 

Photos Pierre Fabre

 

______________

 

Demain, ce blog lancera un nouveau cri d'alerte sur la vie de nos cours d'eau avec un regard fort préoccupant sur l'étiage de notre fleuve.



24/09/2019
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres