Terres de Nauze

Bienvenue au club.

 

FONGAUFFIER

 

Maryse 
 
 

Marie-Claude Bouyssounous l'appelons Maryse par commodité, a pris sa retraite le 1er juillet ; mais, pour marquer cette transition, elle a préféré attendre une journée estivale propice aux disponibilités du plus grand nombre.
Maryse a donc rendu ses clés à l'EHPAD, où elle a passé 22 ans de sa vie professionnelle, après une autre vie active d'une quinzaine d'autres années dans des emplois de proximité.
Maryse a toujours été attentionnée pour ses voisines et voisins, avec une note particulière pour les personnes âgées. Elle s'est beaucoup impliquée dans la vie locale, notamment pour accompagner, dans un désintéressement total, la vie citoyenne locale.
 
 
Maryse
 
 
Christian, promu maître de cérémonie pour cette journée, donna le la, en disant "Que la fête commence"!  Photo © Bernard Malhache.
 
 
Elle a donc choisi ce soir du 14 juillet pour dresser un convivial buffet dans le parc fongauffiérain. Une grosse centaine d'amis a convergé vers cet espace vert. Parmi ces personnes, on rencontrait naturellement des collègues et anciens collègues de l'EHPAD et de l'Équipement, des voisins et amis de toujours, "lo faure de Mairal" [le forgeron de Meyrals et son épouse] et une belle équipe de comédiens de la Troupe de Sagelat. Les amis venaient d'un peu partout et de bien des bassins de vie différents.
 
 
Maryse
 
Maryse, avant tout, est une mère et grand'mère. Elle est entourée, sur cette image, de ses deux fils Cédric et Sylvain.
 
Maryse
 
Maryse, personnage scénique de la Troupe de Sagelat, est une passionnée de la vie théâtrale. Ses amis ont imaginé, dans le décor du parc, une scène pour marquer le lien de la comédienne avec la troupe.  Photo © Bernard Malhache.
 
Maryse
  
D'autres amies et amis échangent dans le parc en attendant que les choses se précisent. Dans l'arrière-pays niçois, on dirait "on pastrouille".
 
Maryse
 
 
Un grand merci à Bernard Malhache qui m'a permis de compléter mon bien insuffisant regard photographique.
 
Il serait banal de dire "bonne retraite" à Maryse parce que nous savons tous que bien d'autres activités l'attendent dans ce village où elle s'éclate et, aussi, ailleurs où d'autres générations lui tendent les bras. 


16/07/2017
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres