Terres de Nauze

Avec un p comme, philosophe, penseur, passant, passeur de mémoire, promeneur ou... pèlerin.

CAPELOU

 

 

Vendredi 9 juin, Sébastien Laurier faisait escale à Capelou.

 

Je n'ai, faut-il le préciser, nullement l'intention et,  moins encore la prétention indécente de disserter sur l'histoire, au moins millénaire, de Capelou. Capelou est un lieu mythique, on est donc là dans le domaine d'intimes convictions qui n'ont nullement à être démontrées et pas davantage à être dénigrées.

 

Bien modeste "chasseur d'images" de la vie locale, je n'ai fait que passer ce jour-là car, à la même heure, le président Sinico ouvrait la soirée des bénévoles des 100 Km de Belvès.

 

Notre amie Joëlle Grimbert, elle maîtrise parfaitement l'historicité de Capelou, nous livre ci-dessous  le ressenti qui est le sien sur cette causerie qui, pour le moins, est inédite dans ce magnifique décor de Capelou. 

 

Capelou
 
Sébastien Laurier 
 
Capelou
 
 
Vendredi 9 juin, à  l'initiative de Magalie, l'estimée bibliothécaire de Belvès, vers 19 heures, sous les frais et denses platanes de Capelou, Pays de Belvès, un groupe s'est assis près du chevet de la chapelle pour écouter Sébastien Laurier  conter ses parcours initiatiques et prophylactiques qu'il a publiés dans  Into Ze Landes.
Après avoir parcouru le Groenland, pour interroger les Inuits sur des balises jaunes, en forme de canard, lancées par la NASA, au cœur des glaciers, à des fins d'étude, il est revenu sur la terre de ses aïeux, où il a entrepris un tout autre voyage plus secret, plus initiatique. "Je suis donc allé en enfance, dans les Landes, où, à travers plus de 200 sources, l'eau sacrée coule en abondance. J'ai suivi, à vélo, ces sources guérisseuses de Gascogne, j'ai dormi à proximité des fontaines, au cœur de la forêt, à la rencontre du monde invisible".  Il préfère parler de sources sacrées plutôt que de sources miraculeuses car nombre d'entre elles relèvent de cultes antérieurs à la chrétienté.
 
Il y a trouvé l'apaisement et la guérison de son mal. Chaque source a ses vertus et soigne telle ou telle maladie ou mal être. Il nous a précisé que ces sources sont toujours fréquentées. Les patients utilisent des linges mouillés dont ils frottent leur corps puis les accrochent dans les branches pour que leur maladie s'y trouve piégée. 
 
Il a conclu en nous parlant de "la sérendipité, cet art de trouver ce que l'on ne cherche pas, en cherchant ce que l'on ne trouve pas."
 
Son livre a été publié en 2016 aux éditions Elitys, 112 pages, 16 €, isbn : 978-2-35639-166-7 et est présent sur le réseau des bibliothèques de la Dordogne. 
 
 
Noëlle Choublier-Grimbert.
 
Capelou
 
 
Un lieu propice à la réflexion...
 
Capelou
 
à l'écoute... 
 
Capelou
 
et à la tolérance républicaine.
 
____________________
 
 
Capelou c'est, certainement, un site cultuel mais c'est, aussi, un superbe décor patrimonial.
 
Capelou
 

 

 
 
Capelou
 
Une invitation à découvrir la fontaine.
 
Capelou
 
 
 
Quand j'étais encore en mesure de gravir, à bicyclette, le dénivelé du Raunel à Capelou, il m'est, plusieurs fois, arrivé de me désaltérer à cette fontaine sans m'être particulièrement soucié de la potabilité de son eau. 
 
Photos Pierre Fabre


11/06/2017
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres