Terres de Nauze

La campagne dans la campagne.

PAYS de BELVÈS

 

Si tous ceux qui croient avoir raison n'avaient pas tort la vérité ne serait pas loin ! Pierre Dac.

 


La campagne dans la campagne.

 

Joëlle Montupet, au premier rang du bas et au centre, entourée de son staff et d'une partie des citoyens venus à sa réunion. Photo Pierre Fabre.

 

La campagne électorale pour les élections législatives est ouverte depuis lundi. Certains se sont largement affranchis des dates de cette campagne pour aller à la rencontre des élus et des citoyens.
C'est mercredi 24 que Joëlle Montupet, candidate du PC et du FG, a découvert la mairie de Belvès. Rien de comparable aux campagnes de la IVème République quand Yves Perron réunissait à Belvès, dans la fougue de cette époque post-résistante, des affluences considérables venues pour le soutenir. En dehors du staff de la candidate, il y avait, tout de même, une dizaine de personnes... ce qui n'est pas si mal. Certains, qui pensent être très haut dans les intentions de vote et qui se voient déjà au Palais Bourbons'en seraient  probablement accommodés.
 
Un vent de "républicanisme" autour de la table. Notons que Christian Léothier, pour cette campagne, tient à accueillir toutes les sensibilités républicaines qui souhaitent venir à Belvès. L'échange a été d'une courtoisie exquise, notamment entre le premier magistrat belvésois, qui trouve naturel et souhaitable que le P.C. vive, s'exprime et participe à la vie citoyenne, et Francis Valade, conseiller municipal d'opposition de Terrasson.
 
Les prises de parole furent largement partagées autour de la table.  
Dans ce périmètre, on sentait bien que cette consultation électorale, que d'aucuns considèrent jouée d'avance, ne prenait pas dans la circonscription, l'itinéraire souhaité par les personnes venues soutenir Joëlle Montupet. En paraphrasant Verlaine, on peut dire que cette Assemblée nationale que les médias pressentent comme une assemblée de "godillots", ne sera "ni tout à fait la même... ni tout à fait une autre". C'est dans cette difficulté, face au marteau pilon du régime présidentiel, pour ne pas dire à la monarchie présidentielle jupitérienne, qu'il ne faut  surtout pas baisser les bras et laisser l'autoroute parfaitement dégagée pour le courant ascendant. Il en va de l'avenir de la pluralité démocratique.
 
Ce blog, qui n'est inféodé à aucune sensibilité politique, relatera la venue et les échanges de tous les candidats, qui le souhaiteront, sous la réserve impérative qu'ils soient respectueux des us de la démocratie.


27/05/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres