Terres de Nauze

Tout le monde a droit à l'erreur.

 

 

 

Je me suis lamentablement "planté".

 

 

 

 

 

Marie-Claude -dite Maryse- et Christian sont les pivots sagelacois de la troupe. Marie-Claude aura certainement beaucoup de succès, demain, au Buisson, à 20h30, à la Salle des fêtes. Photo Alain Charpentier

 

J'ai toujours été un fervent admirateur de la Troupe de Sagelat. Est-il besoin que je le précise ! Ce collectif scénique, qui colle à merveille à cette entité rurale et à son public, chevauche le XXème et le XXIème siècle avec un renouvellement toujours qualitatif.

 

Peut-on oublier les piliers fondateurs, aujourd'hui disparus mais ô combien présents dans nos pensées, Jacques-Louis Teilhaud et  Amédée Delmond, notre Médou, qui entraînaient tous les autres : Charly Deï-Tos, Rino Chies, Huguette Prunière, Éveline Lafon, Roger Viale, mon frère Jean-Claude et bien d'autres encore.

 

En 1962, quand la troupe répétait "La cerisaie", j'ai gardé la souvenance de Jacques-Louis Teilhaud, passionné par son chantier artistique, qui échappa, à la limite de la boutade et de l'exhortation : "Maintenant, il nous manque un nom qui sonnerait comme "Les tréteaux de la Nauze". Cela n'a jamais été plus loin.

 

J'ai toujours pensé que Troupe de Sagelat, à mon sens, était plutôt restrictif ; d'autant plus qu'aujourd'hui, les Sagelacois n'y occupent qu'une place, excellente certes, mais purement symbolique ; et, d'autre part, la particularité insoluble de Sagelat, village sans bourg repérable, pose l'éternel problème, chef d'œuvre de perversité, de reconnaissance géographique, pour les gens qui ne connaissent pas, ne comprennent pas et qui cherchent.

Une comédienne m'a dit, en substance, il y a un ou deux ans, avec une profonde conviction : "Justement, c'est là l'originalité, il faut que la troupe s'identifie avec".

 

Profondément respectueux des avis, j'ai voulu en avoir le cœur net et consulter par la voie d'un petit sondage. Là, c'est sans appel. Il y a unanimité sans faille pour demeurer "La troupe de Sagelat". Quelques  personnes, néanmoins, ont répondu que c'était le cadet de leurs soucis.

 

"La troupe de Sagelat", par ce sondage, sans le moindre point négatif, voit son nom conforté.

 

 



09/05/2019
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres