Terres de Nauze

Un acte de générosité pour S.O.S Enfants du Monde.

 

MONPLAISANT

 

Un écrivain a profité du salon

pour faire un acte de générosité

pour S.O.S Enfants du Monde.

 

 

CIMG5899.JPG

 

 

Depuis que Claudine Le Barbier a abandonné la vie politique, elle est devenue messagère de S.O.S Enfants du Monde. Cette transition du monde de la vie politique à la vie caritative a secoué des schémas hâtifs et lui a ouvert de multiples admirations. Photo Pierre Fabre.

 

En observant, par le seul petit bout de la lorgnette, la journée du 10 décembre, on pourrait dire que la météorologie de ce jour-là fut tout simplement… exécrable. Si l'on regarde, avec plus d'objectivité, cette journée bien fraîche et pluvieuse, on pense aux nappes phréatiques bien basses, trop basses, à nos sources qui demeurent à sec, à nos cours d'eau qui peinent à sortir d'un étiage terriblement inquiétant.

Pour nos déplacements et nos loisirs, on écarte naturellement  ces journées  régénératrices d'automne qui  nous sont pourtant nécessaires. C'est certainement cette froidure pluvieuse qui a contrarié les visiteurs potentiels du salon des écrivains. C'est certainement dommage car il y avait d'excellentes plumes dans la salle des fêtes monplaisanaise.

Aujourd'hui, ce blog va s'attarder sur la présence de  Jean-Pierre Meynard. Cet héritier des Hussards noirs de la République,  ancien directeur de l’école élémentaire de Neuvic, s'attarde volontiers sur la poésie et sa plume l'amène à imaginer des trames comme celle qui a constitué  son recueil, " Les mille et une histoires du vent du soir ". L'auteur, là, fouille le décor périgourdin de l'Occupation à la naissance de la Vème République. Il ne livre pas dans ses pages, seulement des souvenirs d'enfance, mais il met en relief des personnages où s'affrontent l'exactitude et la permissivité créative du romancier… voire le songe.

Jean-Pierre Meynard a dédicacé ses travaux de plume à Monplaisant ; mais, il parcourt l'ensemble du Périgord où les ateliers culturels deviennent de plus en plus nombreux. Vous pouvez le contacter au 05 53 81 55 48  pour le connaître davantage et acquérir ses ouvrages.

À Monplaisant, Jean-Pierre Meynard, l'an dernier, avait promis à Claudine Le Barbier de lui confier une partie de ses droits d'auteur pour S.O.S Enfants du Monde. Ce n'était pas un vœu pieux. Ce dimanche, il lui a remis un chèque de 100 euros et il ne souhaitait pas ébruiter ce geste de générosité. C'est Claudine Le Barbier qui  a tenu à le faire savoir, arguant que ce mouvement peut en amener d'autres et, bien entendu, au-delà des gens de plume.  

 



12/12/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres