Terres de Nauze

Une virée romantique autour des ponts de la rivière Dordogne

 

 

 

 

Une virée romantique autour des ponts de la rivière Dordogne

 

 

 

SECONDE ÉTAPE, entre le PONT du GARRIT et le PONT de ROUFFILLAC

 

 

Bruno, aujourd'hui, nous entraîne dans son second volet de promenade romantique, au fil de l'eau, en remontant la Dordogne du pont cypriote du Garrit à celui de Rouffillac, haut lieu du massacre du 8 juin 1944, du sinistre bataillon SS Der  Führer de la colonne Das Reich.

Tous les ponts, bien entendu, nous restituent notre histoire ; parfois, elle est plutôt économique comme celle du pont du Garrit qui a servi au passage du tabac de la rive gauche vers l'entrepôt de Saint Cyprien. À Allas-les Mines, le pont, rationnel, certes, mais d'une modernité qui tranche avec les autres, rappelle que là on travaillait dur la chaux et le ciment. En aval du pont routier de Groléjac, le viaduc, jadis ferroviaire, témoigne d'un bien éphémère passé du chemin de fer. Il fut, certainement, un bien gros chantier dont le coût s'avéra insupportable, eu égard à sa potentielle part de marché bien faible, beaucoup trop précaire.

L'histoire des ponts, bien sûr, se confond avec celle des passeurs. Ils se désespéraient de voir leur outil devenir totalement obsolète. Plus contemporaines sont les histoires contées par Fernand Valette,  un brave et sympathique instituteur laroquois, de la plus parfaite sensibilité laïque et républicaine, qui, dans "Dordogne ma mie", a voulu goûter son plaisir de narrer des épisodes truculents et hauts en couleur, de braconniers peu respectueux des règles républicaines de la pêche.

 

Oui, les ponts, nos ponts sur le fleuve historique de la Dordogne,  nous livrent notre histoire.

 

Pierre Fabre

 

 

CLIQUEZ SUR LES IMAGES

 

 

00 - Photo montage pour présentation - 2ème étape

 

Autoportrait et photographie © Bruno Marty

 

 

En cette période de confinement qui perdure et qui est, n’en doutons pas difficile à vivre pour certains, voici comme initialement prévu, une deuxième bordée de prises de vues photographiques sous la forme d’une virée romantique autour des ponts de la rivière Dordogne. Une escapade virtuelle en remontant le fleuve depuis le pont de Mauzac jusqu’à celui de Rouffillac situé juste un peu avant la limite avec le département du Lot. Sur cette longue partie, ce sont pas moins de vingt et un ponts qui enjambent le cours d’eau. Bien sûr, ils ne sont pas tous aussi attractifs de par leur situation géographique ou de par leur construction. Mais, c’est avec ce challenge imposé, que je me suis efforcé et, plusieurs fois, risqué à trouver des plans inédits tout en jouant avec la luminosité et les saisons et ce sur plusieurs années.

Dans cette quête sans relâche, la magie de l’instant T capté, a souvent opéré : c’est la récompense pour le photographe.

Bonne échappée belle sur cette deuxième étape, en attendant de pouvoir à nouveau revoir ou découvrir ces sites enchanteurs.

 

Bruno Marty

 

 

N.B.   Pour ce reportage, je précise qu’aucune prise de vue n’a été effectuée à partir de drone.

Ça viendra plus tard et pour d’autres thèmes notamment sur l’archipel des Tuamotu en Polynésie où chacun sait que le point culminant sur un atoll ne dépasse pas le mètre cinquante.

 

 

 

01 - Pont du Garrit 01

 

 

Graphisme. Vue sur le pont du Garrit avec, au premier plan, les rambardes et les rails de la voie ferrée du pont SNCF de Saint-Cyprien

Photo © Bruno Marty

 

 

 

02 - Pont du Garrit 02

 

 

Graphisme. Le pont du Garrit sur toute sa longueur

Photo © Bruno Marty

 

 

 

03 - Pont du Garrit 03

 

 

Le pont du Garrit vu depuis la berge de la rive gauche.

 Photo © Bruno Marty

 

 

 

04 - Pont du Garrit 04

 

 

La Dordogne en crue au niveau du pont du Garrit

Photo © Bruno Marty

 

 

 

05 - Pont du Garrit 05

 

 

Envol de cygnes pris du milieu de la rivière en amont des ponts du Garrit et de Saint-Cyprien.

Photos © Bruno Marty

 

 

 

06 - Pont d'Allas les Mines

 

 

Le pont d’Allas-les-Mines. À cet endroit, la Dordogne forme un coude prononcé vers la droite. Juste après le pont, en aval, la profondeur devient soudainement conséquente sur une centaine de mètres.

Photo © Bruno Marty

 

 

 

07 - Pont du Pech 01

 

 

Le pont du Pech vu depuis la berge en aval de la rive droite. Sous la première arche, on devine le petit hameau du Pech. (Prise de vue que l’on peut considérer comme archive).

Photo © Bruno Marty

 

 

 

08 - Pont du Pech 02

 

 

Passage du TER sur le pont SNCF du Pech, vu depuis la berge en aval de la rive gauche. Sous la dernière arche, on devine le petit hameau du Pech. (Prise de vue que l’on peut considérer comme archive).

 Photo © Bruno Marty

 

 

 

09 - Pont du Pech 04

 

 

Ambiance hivernale irréelle pour cette photo prise depuis la berge de la rive droite, en amont du pont du Pech. En attente du passage du TER, la brume au-dessus de la rivière, commence à se dissiper quand le train arrive. (Prise de vue que l’on peut considérer comme archive).

Photo © Bruno Marty

 

 

 

10 - Pont du Pech 04

 

 

Pêche au brochet, en direct au pont du Pech. (Prise de vue que l’on peut considérer comme archive).

Photo © Bruno Marty

 

 

 

11 - Pont du Pech 05

 

 

Le pont du Pech vu depuis le milieu de la rivière, en été. (Prise de vue que l’on peut considérer comme archive).

 Photo © Bruno Marty

 

 

 

 

12 - Pont de Beynac-Vézac 01

 

 

Ambiance hivernale magique pour cette prise de vue effectuée côté rive droite, en amont du pont de Fayrac. En cette fin d’après-midi bien sombre, un rayon de soleil furtif est venu transpercer la masse nuageuse rendant, tel un tableau, une luminosité parfaite sur les arches du pont et sur la silhouette lointaine du château de Beynac, se dégageant au loin dans le ciel plombé. (Prise de vue que l’on peut considérer comme archive).

Photo © Bruno Marty

 

 

 

13 - Pont de Beynac-Vézac 02

 

 

Vue estivale sur le pont de Fayrac, prise du milieu de la rivière, avec le château de Beynac se détachant majestueusement dans un ciel d’azur, sous l’arche centrale du pont. (Prise de vue que l’on peut considérer comme archive).

Photo © Bruno Marty

 

 

 

 

14 - Pont de Castelnaud 01

 

 

Le pont de Castelnaud-la-Chapelle en hiver, avec en toile de fond, le fameux château médiéval.

Photo © Bruno Marty

 

 

 

15 - Pont de Castelnaud 02

 

 

Vue hivernale en plongée sur la rivière Dordogne et le pont de Castelnaud-la-Chapelle, effectuée depuis les dernières hauteurs boisées de la colline au-dessus du château. Prise de risque maximale en bord de précipice pour trouver un angle propre, afin d’éviter que les branches d’arbres ne rentrent dans le champ de la prise de vue. À noter la fantastique couleur bleu outremer du fleuve.

Photo © Bruno Marty

 

 

 

16 - Pont de Castelnaud 03

 

 

Vue en panoramique sur le pont de Castelnaud-la-Chapelle, au début de l’automne.

Photo © Bruno Marty

 

 

 

17 - Pont de Cénac 01

 

 

La vallée de la Dordogne avec le pont de Cénac-et-Saint-Julien, en premier plan, vu depuis la barre de Domme à l’extrémité du jardin public.

 Photo © Bruno Marty

 

 

 

18 - Pont de Cénac 02

 

 

Même plan rapproché que la prise de vue précédente, avec les méandres bleutés aux reflets irisés de la Dordogne qui coule tranquillement dans le paysage.

Photo © Bruno Marty

 

 

 

19 - Pont de Vitrac

 

 

Le pont de Vitrac à Vitrac-Port

Photo © Bruno Marty

 

 

 

20 - Pont de Groléjac anciennement SNCF

 

 

Le pont sur la Dordogne de l’ancienne ligne SNCF désaffectée Carsac-Aillac/Gourdon et, aujourd’hui, transformée en piste cyclable touristique, situé entre les communes de Carsac-Aillac et Groléjac.

Prise de vue hivernale avec le passage de deux cygnes au fil de l’eau dans le courant descendant.

 Photo © Bruno Marty

 

 

 

21 - Pont de Groléjac - Routier

 

 

Le pont routier de Groléjac, en hiver, au mois de février de l’année passée, par un après-midi ensoleillé et 8°C de température.

Comme ce pont ne représentait pas un caractère des plus attractifs, j’ai dû, pour réaliser une prise de vue correcte, me dégager de la berge en grimpant sur des branchages qui se trouvaient à fleur d’eau. Malencontreusement, une des branches a cédé sous mon poids et je me suis aussitôt retrouvé dans l’eau. Heureusement, je suis tombé à la verticale. Plus de peur que de mal, donc ; "matos" photo intact mais pantalon trempé et bottes remplies d’eau. Je suis rentré en voiture à Sagelat, en caleçon et les pieds nus.  

Photo © Bruno Marty

 

 

 

22 - Pont de Rouffillac

 

 

Vue sur le pont de Rouffillac, au début de l’hiver

 Photo © Bruno Marty

 

 

  

Sous le coude :

 

L'actualité, hélas, tourne autour du confinement. L'histoire se répète. Faisons… avec !

 

  1. Premiers regards sur  "Vues de la fenêtre". Contributions du lectorat.
  2. Francis Vialard, guide du castrum de Belvès, va revenir au Moyen-âge pour nous conter la peste, il y a 7 siècles.
  3. Michel Carcenac, médecin honoraire mais aussi romancier, va nous parler de "La peste à Belvès", il y  a, seulement... 4 siècles.

 

 

 

 

 

 



30/04/2020
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres