Terres de Nauze

Elles coordonnent le travail des petites-mains

 

 

 

 

Qui est Patricia Lafon ?

 

Présenter Patricia à Belvès, c'est impatroniser quelqu'un que pratiquement tout le monde connaît. Patricia, c'est avant tout une figure féminine de cette localité de Belvès où ses rameaux familiaux se mêlent entre deux vieilles familles ; les Besse des Vergnes et les Lafon de Font de Bragues, du Castrum ou de Vilotte. 


Patricia Lafon

 

 

Patricia, c'est avant tout une figure active des animations sportives tout à fait dans la continuité des Lafon qui, pendant tant d'années, ont fait vibrer les adeptes du trial de Combe-Ferronne, à la colline fongauffiéraine du Bloy puis, intra-muros, à Belvès. Patricia, c'est bien plus qu'une figure contemplative de cette ère de moto-cross, elle s'est transportée vers une autre animation qui marque le sud de notre département avec la Grappe de Cyrano.

Passionnée par la vie de la localité où elle a grandi, elle a pris place dans le collectif qui a obtenu la confiance majoritaire des Belvésois et, virtuellement, elle attend que l'adversité dégage une fenêtre pour entrer de droit dans le conseil municipal où elle est pressentie comme seconde maire-adjointe et conseillère communautaire.

S'affirmer comme étant à l'écoute et disponible pour les autres, c'est bien ; le démontrer, c'est mieux.

 

Interpellée comme tout un chacun par la catastrophe sanitaire planétaire, Patricia n'entend pas rester l'arme au pied. Elle a pris en main, pour l'équipe municipale, la logistique de la confection des masques qu'elle entend impulser au Pays de Belvès. Il n'y a, bien entendu, aucune hiérarchie dans le civisme. Patricia le partage allègrement avec ses colistières Sylvie et Huguette.

 

 

Bravo Sylvie, Huguette et Patricia, vos amis et tous les Belvésois sont et seront fiers de vous.  

 

 

 

Jamais sans mon masque ; on compte sur vous ! 

 

Jamais sans mon masque 2

 

Sylvie Pinsat, Huguette Malaurie et Patricia Lafon, un exemple triangulaire d'élues promouvant le civisme

 

Jamais sans mon masque 3

 

 

 

 

Le mot de la coordinatrice

 

La municipalité et les habitants de Fongalop, St Amand-de-Belvès et Belvès  sont tous solidaires et ont bien répondu présents pour l'opération : Jamais sans mon masque !

À ce jour, il y a beaucoup d'échanges et de dons de tissus, bobines de fil, etc. L'élastique est devenu un trésor rare. Environ 80 masques ont été réalisés… en même pas une semaine !


À  partir du lundi 4 mai, 14 h 00, un atelier sera mis en place à l'ancien collège... Bien entendu, les barrières COVID-19 seront respectées.


Nous y accueillerons toutes les personnes qui souhaitent participer,  certains couperont les tissus, les patrons seront dispos, d'autres assembleront et d'autres coudront... une vraie chaîne de solidarité et un atelier convivial.


Afin de préparer au mieux cet atelier, il est conseillé de téléphoner à votre correspondante pour prévenir de votre présence !



Patricia Lafon-Gauthier

"Vilotte"
24170 BELVÈS

 

__________

 

 

Le coronavirus, probablement parce que nous sommes un département rural plutôt éloigné des foyers les plus interpellés par le Covid 19, nous a plutôt "épargnés" mais notre vigilance ne doit pas vaciller.

Le Conseil départemental de la Dordogne entend faire face à cette épreuve. 

 

 

https://www.dordogne.fr/communications_departementales/19/03_mesures_departementales_covid-19/1339

 

 

 



25/04/2020
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres