Terres de Nauze

Une ouverture réussie pour le Téléthon.

 

 CIMG5481.jpg

 

 

Ce dimanche 8 octobre, Marie-Noëlle Faure, la coordinatrice du Téléthon, comme chaque année, est venue à Sagelat pour honorer de sa présence, cette première manifestation. Après avoir été accueillie par Olivier Merlhiot, le maire, Marie-Noëlle a défini les grands chantiers de l'association qui apporte, par son combat opiniâtre à vaincre la maladie, un espoir dans ce champ infini de la recherche. Sa stratégie d’intérêt général profite au plus grand nombre.

 

CIMG5464.jpg

 

Après avoir marché sur les chemins sagelacois, Michel Labare, le logisticien des Sentiers d'antan, est venu apporter son obole au Téléthon.

 

CIMG5469.jpg

 

 Une table de Belvésois.

 


CIMG5473.jpg

 

 

Une table de convives des Hauts-de-Lémance.

 

CIMG5474.jpg

 

Une table monplaisano-belvéso-sagelacoise.

 

 

CIMG5476.jpg

 

Brigitte Pistolozzi, la conseillère départementale locale, et Christian Léothier, maire du Pays de Belvès, ont également répondu "présent".

 

CIMG5479.jpg

 

 

Le service va commencer.

 

 

 CIMG5486.jpg

 

Une vue d'ensemble de la salle. 

 

CIMG5494.jpg

 

 

Zézette et Raymonde sont parties en Savoie pour "Étoile des neiges". Cette mélodie, depuis 1949, a ému bien des coeurs juvéniles.

 

CIMG5499.jpg

 

Un duo improvisé, une voix féminine des lisières de Bessède et une ferme voix masculine, aux vieilles racines sagelacoises, mais venant du Limousin,  a pris le relais sur la scène.

 

CIMG5500.jpg

 

Une artiste australienne, voilà une contribution aussi inédite qu'originale pour une noble et juste cause qui surpasse tous les égoïsmes! Cette artiste, venue avec des amis de Berbiguières, pour le Téléthon à Sagelat, a largement séduit les convives qui, pendant son apparition sur la scène, se sont tus. Pour beaucoup, ce fut un moment émouvant, "sacralisant" presque une mélodie qui a fait le tour du monde occidental.  Son passage symbolisa l'espoir... quel choix pouvait être meilleur pour une journée Téléthon !

 

Over the Rainbow est l'une des chansons les plus connues de la fin des années 1930. Incarnant les espoirs et les rêves d'une jeunesse aspirant à un monde idéal d'amour et de joie, la chanson fut écrite, en une nuit, pour Judy Garland qui l'interpréta dans le film Le Magicien d'Oz ; et, elle devint le thème musical qui devait bercer toute sa vie. En effet, on lui demanda de l'interpréter à presque toutes ses apparitions publiques.

La mélodie plaintive et les paroles simples de la chanson racontent le désir d'une adolescente de s'échapper du « désordre sans espoir » de ce monde (hopeless jumble), de la tristesse des gouttes de pluie, vers un nouveau monde plein de couleurs « par-delà l'arc-en-ciel » (over the rainbow). Cette chanson exprime aussi la croyance enfantine selon laquelle les cieux ouvriront un passage vers un lieu où « les soucis fondent comme du sorbet au citron » (troubles melt like lemon-drops). Source Wikipédia.

 

CIMG5502.jpg

 

 

Bernard Abadie, Bruno Curat et Pierre Mélotti, le trio habitué tant à la scène qu'aux grandes causes, a su associer la salle à son immense répertoire de chansons de toujours dont "Le temps des cerises" et "La montagne".

 

CIMG5503.jpg

 

Notre Zézette s'est imposée à l'applaudimètre.

 

 

Les bénévoles du Téléthon, la coordinatrice et l'équipe municipale sensibles aux efforts de chacune et de chacun, pour la réussite de cette journée, remercient toutes celles et tous ceux qui y ont participé d'une manière ou d'une autre. Ces remerciements, naturellement, vont à tous les bénévoles qu'ils soient du Val de Nauze, des Hauts de Lémance, du Fumélois, voire d'ailleurs, aux personnes qui sont montées sur la scène, qui ont préparé des gâteaux, servi à table, décoré la salle et concouru à son nettoiement et à tant d'autres choses qui, dans l'ombre, peuvent avoir été oubliées.

Volontairement, aucun nom ne sera cité individuellement car ce fut une réussite collégiale. Au risque de se répéter, merci à toutes et à tous pour cette œuvre qui réunit, en faisant litière de bien de considérations étroites et réductrices.

 

Photos Pierre Fabre. 

 

 



10/10/2017
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres