Terres de Nauze

Un rite paysan qui a pu remonter jusqu'à nous.

 

 

Croix St Jean.jpg

 

 

Il s'est dit et écrit beaucoup de choses sur la Croix florale paysanne de la Saint Jean.

 

La religion chrétienne a bâti son calendrier sur les us antiques. Les adeptes de la religion ont repris à leur compte, bien des socles des païens. Attention, cette terminologie véhicule une certaine forme de noblesse. Aux yeux des croyants d'antan, les païens, quasiment avec effroi, étaient les agnostiques et les mécréants. N'oublions pas que ces derniers, étymologiquement, revêtent une fort belle forme de noblesse car ce sont les paysans et les gens du peuple.

 

La croix florale, dite de la Saint Jean, dont les origines se perdent dans la lointaine Antiquité, ne s'est christianisée qu'au Moyen-âge, peu importe ! Elle a marqué les esprits et, dans nos fermes, on plaçait jadis sur les portes des granges, ces croix champêtres. Là, se mêlaient les superstitions et les croyances. Tous voulaient sauvegarder les moissons et les récoltes et garder la maisonnée et le bétail en bonne santé. Évitons, par respect pour nos aïeux, de sourire sur des croyances qui, par nature, s'écartent du rationalisme.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "croix florale paysanne saint jean"

 

Image Periberry

 

Les croix mises en place sur les portes des granges, appelaient à la préservation du patrimoine. Elles étaient plus ou moins sommaires. Elles étaient purificatrices. Elles devaient assurer la  prospérité, éloigner de la maladie… vastes sollicitations ! Quand elles étaient installées à l’entrée de la maison, elles devaient protéger, une année durant, la famille, des maladies, des sortilèges et autres fléaux.

 

Les fleurs devaient être cueillies à l’aube du 24 juin, pieds nus, vêtu de blanc. Une narratrice de la haute lande disait "Marshis pas péi nuda !" soit en marchant pieds nus. 

Les fleurs naturelles, achillée mille feuilles, fenouil, millepertuis, rassemblaient les vertus médicinales et la couleur blanche signait la pureté. Le seigle ajouté, lui, symbolisait le gage de la nourriture et l'abondance. N'oublions pas que le pain de seigle, bien avant d'être, comme aujourd'hui, presque une fantaisie de tables raffinées, était commun dans les humbles foyers de métayers, fermiers, bordiers et petits paysans.

 

Pour composer ces croix, symbole tout de même "naïf", les petites mains savaient réaliser de modestes œuvres d'art. Le soir du 24 juin, les vieilles croix étaient brûlées sur le feu de Saint Jean.

 

 

Notre culture établit ses racines dans de lointains millénaires, antérieurs à l'ère chrétienne. Elle s'appuie sur les pratiques de bien des peuples notamment méditerranéens, indo-européens, germaniques, nordiques, slaves et anglo-saxon. C'est ce qui fait sa richesse. Les rites, dits païens, ont parfois été récupérés et remaniés. La croix florale de la Saint Jean en est un. Ces rituels perdurent par des petits riens qui ont chevauché les siècles. Depuis la nuit des temps, les êtres humains ont, à juste titre, été fascinés par l'horloge céleste et, naturellement, par les solstices qui donnent à la lumière toute sa place. Ce n'est pas un hasard si l'émerveillement qui se produit avec le solstice d'hiver, il met un terme à la réduction des jours, s'est concrétisé avec la fête de la Nativité. Ce n'est pas, non plus, un autre hasard si, à l'inverse, le solstice d'été a sacralisé la place accordée à la lumière avec les jours les plus longs et là, "on" a placé la naissance de Saint Jean-Baptiste.

 

Quelles que soient nos convictions philosophiques et religieuses, même si l'on se croit totalement en dehors de tous ces idéaux, il faut bien admettre que notre culture est un assemblage de reconnaissance à tout ce qui fait que la vie s'inscrit dans un champ merveilleux et fascinant. Il fait que nos ancêtres ont pu -et su- nous transmettre un héritage de convictions basé sur leur observation, leurs craintes et leurs espoirs. Ce legs n'est pas toujours naïf, de loin s'en faut. 

 



21/06/2019
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres