Terres de Nauze

Un autre géant s'est abattu.

SAGELAT 

 

 

Un magnifique chêne du parc de Puy-Chanat s'est effondré, ce samedi 18 janvier vers 18 heures, dans un vacarme presque terrifiant. Ce gardien d'un parc, plus que séculaire, chute dix semaines après celui de La Banne.

 

n° 8

 

 

... Du bout de l'horizon accourt avec furie
            Le plus terrible des enfants
Que le Nord eût porté jusque-là dans ses flancs.
            L'Arbre tient bon ; le Roseau plie.
            Le vent redouble ses efforts,
            Et fait si bien qu'il déracine
Celui de qui la tête au ciel était voisine,
Et dont les pieds touchaient à l'empire des morts.

 

Le tout dernier vers dans le déracinement du chêne est à peine allégorique.

 

Notons que la conclusion de la fable Le chêne et le roseau de Jean de La Fontaine sur la vulnérabilité des puissants, est toujours d'actualité.

 

n° 1

 

Abdé  à pied d'oeuvre.

 

 

n° 2

 

Kali et Abdé ont dégagé les branches  pour constater que les dégâts au niveau des tombes, somme toute, sont limités.

 

 

n° 3

 

Le mur d'enceinte a connu une belle secousse avec une belle brèche. 

 

 

n° 4

 

Nos amis Kali et Abdé ont du pain sur la planche.

 

 

n° 5

 

Les dégâts limités sur les tombes n'ont pas empêché la plaque de la sépulture d'être emportée.

 

  

n° 6

 

Un pilier de l'entrée n'a pas tenu le choc.

 

 

n° 7

 

 

Heureusement, il n'y a pas eu de blessés.

 

Photos Pierre Fabre 

 

 

 

 

 

 



21/01/2020
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres