Terres de Nauze

Notre voisin et ami.

Depuis quelques jours, sans le moindre succès, j'essaye d'interpeller sur le risque de voir disparaître nos petites rivières et nos ruisseaux. Nos sources tarissent, les unes après les autres, mais tant que le robinet demeure opérationnel dans les foyers, à quoi bon s'inquiéter !

 

Lors d'un très récent J.T., on a vu une ménagère qui disait que l'eau sous pression arrivait chez elle, fugitivement, et que, quand le robinet coulait, on se précipitait pour remplir bassines et récipients. Ce reportage ne venait pas du lointain Burkina-Faso mais, bel et bien, de notre hexagone. 

 

Jetons un regard sur notre voisin le Céou, magnifique rivière de 55 km qui, de Monfaucon à Castelnaud, émerveille les touristes, les pêcheurs et les sportifs. Le Céou connaît de longues intermittences sur certains segments de son cours. 

Le Céou, paisible cours d'eau, connaît, tout à la fois, de sévères intermittences et aussi des fureurs dévastatrices. Le pont de Daglan fut emporté par l'une d'elles, en 1960.

 

Céou à sec à Concorès.jpg

 

Concores, village quercynois du Gourdonnais, le Céou est approximativement au tiers de son parcours, il s'étire sur 55 Km. Le Céou, rivière magnifique, a de plus en plus de mal à s'écouler. Le socle karstique précipite ce qui peut lui rester d'ondes vers l'antre de la terre. Le Céou ne réussira à renaître qu'au dernier tiers de son cours, grâce au concours de la puissante source de Bouzic.  Photo Yann Lesellier.

 

 

Le karst est une structure géomorphologique résultant de l'érosion hydrochimique et hydraulique de toutes roches solubles, principalement de roches carbonatées dont essentiellement des calcaires. Des structures karstiques se rencontrent en outre dans des chlorures évaporitiques.

Le karst, originellement une province en Slovénie, désigne des paysages qui se développent, essentiellement, sur des régions calcaires.

Ces roches sont, au moins en première approximation, à la fois imperméables, même en grand, et susceptibles d'être dissoutes par les eaux de pluie chargées en gaz carbonique, donc en acide carbonique. La dissolution des roches permet la mise en place d'un vaste réseau de circulation des eaux dans les profondeurs de la roche.

 

 

 

Céou à sec.jpg

 

 

Une rivière sans eau, c'est une forêt sans sous-bois qui a perdu ses arbres.

 

Lit du Céou à sec à Pont Caral.jpg

 

 

Pont-Carral, commune de Salviac. Une dernière image quercynoise, le Céou va entrer en Périgord. Photo Pierre Fabre.

 

La passerelle de Maison rouge Céou.jpg

 

 

Aux limites de St Aubin-de-Nabirat et de Florimont-Gaumier. La passerelle de Maison-Rouge. Photo Pierre Fabre

 

Raymond Laudy.jpg

 

Raymond Laudy, Arrènes 1919 - Sarlat 2014. Cet artisan qui adorait le Céou, cette rivière apportait l'énergie hydraulique à sa filature de Daglan, fut marqué par son très long tarissement de 1949 qui dura un semestre, approximativement d'avril à novembre. Photo Pierre Fabre.

 

 

Résultat de recherche d'images

 

 

Le Céou, quand il coule, offre de superbes images. Photo Monique Balian



31/10/2017
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres