Terres de Nauze

Municipales. Effectif désormais incomplet à Cladech mais complet à Mazeyrolles

 

 

 

 

Nicole Francès

 

Nicole Francès une figure de la vie municipale locale. Photo Pierre Fabre

 

À Cladech, les élections municipales, dans le passé, ont, parfois, été tumultueuses et l'on a connu une ère J-Paul Mazière chahutée, en 1989, par une interruption séquentielle de ses mandatures de premier magistrat. Ce fut alors Nicole Francès qui, après avoir défait J-Pierre, a ceint l'écharpe de maire pour une mandature.

J-Pierre revint en 1995 pour deux nouvelles mandatures. En mars 2008, c'est Richard Barland qui releva J-Pierre mais Richard fut emporté par la maladie, en décembre 2011. Nicole reprit donc le flambeau jusqu'en avril 2014. Aux dernières municipales, c'est Jean-Pierre André qui lui succéda pour les prérogatives de premier magistrat pour la mandature qui vient de s'achever.

Lors des municipales du 15 mars, il n'y eut que 8 candidats pour 11 sièges à pourvoir. J-Pierre André comme les 7 autres furent élus mais il fallait procéder à un second tour pour tenter de compléter le conseil municipal.

Nicole Francès et Mireille Didelot ont été proclamées élues le 28 juin avec respectivement 22 et 21 suffrages soit 95,65 % et 91,3 % des exprimés. 

 

 

Gilles Marescassier

 

Gilles Marescassier, tout comme ses concurrents, en février, s'est opposé au concept d'un projet éolien.  Photo Pierre Fabre

 

À Mazeyrolles, sur un fond de débat autour d'une étude d'implant d'éoliennes, les municipales du 15 mars ont connu un affrontement entre les "héritiers" de la municipalité de José Maury, emmenés par Patrick Maury, et les opposants de l'équipe sortante mus par Aimé Carboni. C'est Michel Lavignerie qui défendit leurs couleurs au second tour. C'est Gilles Marescassier du collectif majoritaire qui l'emporta avec 55, 43 % des suffrages tandis que son concurrent s'inclina avec 44,57 %

 

Chez nos voisins du Bassin du Céou
 
 

Trois communes où il y aura, par la force des choses, un nouveau maire.

 
 
L'équipe municipale de Castelnaud, cette année, a dû affronter un second tour pour un siège. Celui-ci est revenu à Marie-Françoise Roubergue, 131 voix, maire sortante. Marie-Françoise ne souhaitait pas conserver son écharpe.
 
On notera l'élection à St Martial d'Alain Gourbis, de Ginette Benita, de Roger Robard et de François Defontaine. Il y aura, là, un changement d'exécutif.
 

 

À St Pompon, Carole Henry, Farida Benokba, Vanessa Contiéro, Pierre Coudon, Dany Boyer, Joêl Rozières, Gérard Bois, Gerrit- Jean Fonk, J-Michel Franc et Daniel Devès, élus du second tour, auront à choisir, avec Cyril Dantony l'élu du premier tour, la configuration de leur conseil municipal, en fin de semaine.

 

Attendons !

________

 

Tout à l'heure.

Par le petit bout de la lorgnette.

Demain .

Le génie du vrac. Une démarche commerciale empreinte d'évitement du gâchis.

Après-demain.

Les balises du pont des Abbesses font débat.



30/06/2020
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres