Terres de Nauze

Manifestez-vous pour le déjeuner mique petit-salé, à la Croix-d'Empéoute du 9 janvier.

 

Cliquez sur l'image

 

Crx-Empé.jpg

 

L'intersection de la Croix-d'Empéoute, à 1 Km au nord du Got, là où la R.D 710 ouvre la route de Latrape et celle de Monpazier.

Ce croisement se situe à la ligne de partage des eaux entre les bassins de la Dordogne, au nord et du Lot, au sud.

 

 

La période des fêtes d'entrée de l'hiver ne manque pas de richesses culinaires et gastronomiques. Elles ne sont pas toutes accessibles aux bourses des ménages les plus modestes.

 

Pour s'écarter un peu de ces "bouffes" excessives et coûteuses, la rencontre annuelle des amis de Terres-de-Nauze se clora à la table de la Croix-d'Empéoute par un convivial repas plébéien du terroir, d'aucuns diraient un "graillou", qui sera un hommage aux humbles paysannes d'Occitanie, notamment de ces contrées périgordo-quercynoises.

 

La mique est consommée depuis le Moyen-âge. Sa recette a été transmise, de génération en génération, avec des variantes dans chaque région et dans chaque famille. Historiquement, sa préparation semble liée à l'usage du four, qu'il soit banal ou communautaire, dans les villages. Entre deux allumages du four, il pouvait arriver qu'une famille manque de pain, c'est alors que la maîtresse de maison préparait une mique. Pour nos ancêtres, pour nos anciens et pour celles et ceux qui étaient certains de ne point être issus de la cuisse de Jupiter, c'était  une fête dans les humbles masures où l'on ne gâchait rien... surtout pas la nourriture.

 

La mique au petit-salé, aujourd'hui, signe une belle forme de noblesse à ces tablées populaires où l'on se retrouve dans une agréable convivialité qui fustige les précieuses mondanités de l'affectation.

 

La mique au petit-salé est la spécialité du mercredi, de la table de la Croix-d'Empéoute. L'aubergiste a souvent bien du mal à pouvoir caser tous les gourmets de cette populaire préparation.

 

Celles et ceux qui voudront faire partie, ce mercredi 9 janvier, de la tablée des adeptes de Terres-de-Nauze, participant ou non à la réunion du lectorat, sont invités à le faire dès maintenant car Nathalie, la prestataire de cette table, a beaucoup de demandes chaque mercredi. Participation 13 € par convive.

 

Contact 05 53 29 07 50 ou  06 52 88 10 74

le-coustalet@hotmail.com ou lecoustalet@free.fr

 

________________

 

 

Demain : Bruno Ardouin s'échappe définitivement de nos écrans.

 

Après-demain : L'adressage sera un maillage de sauvegarde de la petite histoire.

 



27/12/2018
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres