Terres de Nauze

Don Quichotte en prise avec les éoliennes. Second volet

MAZEYROLLES

 

Ce mercredi 4 mars, les détracteurs d'éoliennes ont conçu une seconde opération pour sensibiliser les forces vives, dans la salle des fêtes de Mazeyrolles. Leur succès fut en demi-teinte car il y a eu nettement moins de monde que lors de la première.  Il y avait environ 180 personnes contre 250, le 13 février.

Il faut dire que l'humidité de cette fin d'hiver apporta sa note peu engageante ; par ailleurs, la psychose du coronavirus et l'approche des municipales ont pu jouer négativement.

 

Les éoliennes n'avaient pas le vent en poupe. 

 

IMG_0396

 

Le premier intervenant fut, Christian Léothier, maire du Pays de Belvès, venu en voisin apporter son expérience dans le domaine patrimonial. Pour l'édile belvésois, il faut fortement impliquer bien au-delà de l'appareil municipal. Il vise les communautés de communes et le conseil régional. Il s'appuie sur son thème de "ligne de vie" pour la sauvegarde de la ligne de chemin de fer et s'est plu à souligner que la venue du président Rousset a permis une avancée avec, pour l'heure, une pérennisation de la ligne.

 

Les intervenants à la tribune

 

Ne tenez pas compte des chevalets. Les intervenants se sont placés sans ordre.

 

 

IMG_0405

 

M-Chr Lafaure

IMG_0397

Patrick Maury, premier maire-adjoint de Mazeyrolles Marie-Christine Lafaure, présidente de l'association Don Quichotte Jean-Paul Châteauraynaud, ancien maire-adjoint
IMG_0407

 

IMG_0408

 

IMG_0414

 

Dominique Cura, secrétaire de "Don Quichotte". Grégory Ghyros, docteur vétérinaire rural Francis Desaive, conseiller municipal, s'est présenté lanceur d'alerte

 

IMG_0412

 

Pendant l'intervention de Patrick Maury remplaçant le maire excusé. Ce dernier se retire de la vie municipale.

 

 

IMG_0394

 

Un auditoire plutôt "remonté". Il n'y avait pas besoin de rechercher un horloger !

 

 

IMG_0417

 

 

Amusons-nous avec un petit point d'humour. Un Sauveterrien venu là, croyant à une rencontre bicéphale, proposer une parcelle pour un implant éolien, repartit bien vite. 

 

Photos Pierre Fabre 

 

__________

 

Au cours de cette rencontre, il n'y eut quasiment rien de bien nouveau. On pouvait regretter qu'il y eut, période électorale oblige, quelques échanges presque tendus. L'équipe municipale cédante, si elle est reconduite, fut habillée pour l'hiver prochain.

Beaucoup de points négatifs ont été soutenus mais pas l'embryon de la moindre piste d'alternative.

Un intervenant fit remarquer qu'il fallait user d'une extrême prudence car les méthodes d'expert en droit, pointent des failles.

 

On notera que la conclusion de Patrick Maury - il est le catalyseur de la liste  héritière de l'actuelle municipalité -, fut un refus clair et net à l'arrivée d'éoliennes. La salle semblait donc baigner dans une symbiose d'esprit. Patrick Maury a-t' il convaincu ? Les partisans des éoliennes, s'il y en avait, furent plus que discrets ; tout juste, en tendant une oreille attentive, il pouvait se percevoir l'infinitésimal bruissement, inaudible pour l'auditoire, d'un octogénaire qui, en aparté, voulut bien dire qu'il se considérait neutre.



06/03/2020
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres