Terres de Nauze

Le TRAM, à Belvès, sera une originalité 2020

 

PAYS de BELVÈS

 

Non, Belvès ne va pas concevoir un réseau de tram. Bien évidemment, la part de marché quasi nulle pour ce type de transport dans le tissu rural, serait un défi au bon sens. Le tram, concision du tramway, est une forme de transport en commun urbain ou interurbain, à roues en acier, circulant sur des voies ferrées équipées de rails plats, et qui est implanté en site propre ou encastré à l'aide de rails à gorge dans la voirie routière.

Le mot d’origine anglaise " tramway " provient de la combinaison de tram-way composé de tram, " rail plat ", et way signifiant " voie ". Le terme " tramway " désigne donc une voie ferrée formée de 2 rails parallèles sur lesquels circulent des véhicules. Ce même véhicule, par extension, est aussi couramment appelé tramway.

La "récupération" de cette terminologie, pour un transport rural autonome municipal, non seulement paraît adroite et, par ailleurs, elle glisse une pointe d'humour,

Bernard Malhache, samedi 3 janvier, a assisté à la présentation de l'opération qui permettra, sur un trimestre, de tester les attentes des Belvésois dans ce domaine. Notons que d'autres localités ont aussi ouvert cette piste dont nos voisins et amis du Villefranchois.

 

__________

 

 

TRAM

 

De gauche à droite : Delphin da Sylva, employé municipal, Claudine Marty, conseillère municipale, Christian Léothier, maire, Brigitte Pistolozzi, conseillère départementale, Luc Davidou, employé municipal et Laurence Daubier. maire-adjointe. Photo © Bernard Malhache

 

Par TRAM, il faut lire Transport Rural Autonome Municipal ; il s’agit d’une des finalités du projet mobilité mis en place par la mairie de Pays de Belvès, afin de redonner de l’autonomie aux personnes isolées. C’est l’aboutissement d’une démarche initiée par Brigitte Pistolozzi, conseillère départementale, en lien avec Agathe Laporte, directrice déléguée de l’hôpital local, et avec Christian Léothier, maire. Le principe est de mettre à disposition, un véhicule de la mairie avec un chauffeur, le mardi matin et le samedi matin de 9 à 12 h, sur le territoire de la commune pour venir uniquement à Belvès. Il s’agit d’un projet expérimental soutenu par la Région Nouvelle Aquitaine et par la MSA. Ce service de navette est gratuit pour le premier trimestre ; ensuite, sera demandée une adhésion minime afin de participer aux frais. Le chauffeur accompagnateur est un agent de la mairie. Pour réserver, il faut appeler le 0682965092, le lundi avant midi pour le mardi et le vendredi avant midi pour le samedi. Elus et agents ont présenté le service et le véhicule sur le marché, samedi 4 janvier ; le service sera fonctionnel à partir de lundi 6 janvier pour une première sortie le 7.

Ce mode de transport devrait favoriser l’accès aux commerces locaux mais, aussi, faciliter les démarches administratives, l’accès aux consultations de santé, aux soins des spécialistes proposés à l’hôpital, aux actions de promotion de la santé….

Ce projet est appelé à évoluer en particulier vers des moments intergénérationnels, cela ne pourra se faire qu’en fonction de vos remarques d’utilisateurs ; à partir d’aujourd’hui, il s’agit aussi de votre projet.

 

Bernard Malhache



08/01/2020
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres