Terres de Nauze

Le changement de climat abordé avec... humour !

 

PAYS de BELVÈS 

 

Mercredi 7 mars, la salle d'honneur de la mairie du Pays de Belvès était comble pour la conférence débat sur le climat.

 

Nadège, la présentatrice de cette soirée, amena les personnes présentes à émettre des remarques et des idées. Elles jaillirent spontanément.

Il faut bien admettre que nous sommes bien faibles, face aux puissances des lobbys du monde industriel qui sont aussi sensibles aux équilibres de la planète que les magnats du tabac le sont pour la santé de nos concitoyens.

 

Une constatation s'impose pour situer les responsables. Implacablement, ce sont... "les autres".

Naturellement, les usagers de puissantes voitures, émettrices d'échappements toxiques, ou les utilisateurs, à tout bout de champ, des supersoniques, ne sont, bien entendu, pour rien dans l'altération du climat, cela va de soi !

 

On a parlé de l'effet de serre, de déforestation, de pollution, mais ces sujets sont tellement vastes qu'il serait bien prétentieux, dans un débat de deux heures, d'en faire un tour complet. La vie de notre Terre a connu et connaîtra bien des changements majeurs, glaciations, recul de la banquise, modifications des courants maritimes, montée des océans. Personne ne s'est longuement attardé sur les forces de la nature qui, elles, comme le volcan du parc national de Yellowstone qui ramènerait la tragédie du Mont Sainte Hélène au niveau d'une banale fumerollesont capables d'anéantir toutes les formes de vie sur la planète. Certes, on a parlé de l'axe de la Terre mais la thématique des volcans n'a pas fait l'objet de grandes dissertations. Il faut bien convenir que là, nous sommes dans l'impuissance totale des humains.

 

Sans avoir la prétention démesurée d'apporter une révision de bien des idées fausses, cette animation aura eu le mérite de sensibiliser les participants sur l'évolution du climat.

 

 
 

Photo Robert Bellynck.

 

 

Nadège, l'animatrice qui suscita les questionnements. 

 

Ève Nuzzo s'est promenée autour du public et s'est livrée à de belles saynètes ironiques et humoristiques. Elle exploita une belle cible. "Aller sur la planète Mars". Photo Robert Bellynck.

Photo Robert Bellynck.

 
 

Photo Vanessa Braud.

Photo Vanessa Braud.

 
 

Vue du public qui a suivi avec intérêt. Photo Pierre Fabre.

Robert Bellynck fut, un peu,  le coach de ce débat. Photo Pierre Fabre.

L'humour, toujours interrogatif de l'artiste. Photo Pierre Fabre.

Photo Pierre Fabre.

Photo Pierre Fabre.


 
 

Photo Pierre Fabre.



10/03/2018
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres