Terres de Nauze

La réapparition de l'ours dans le limbe de la Nauze va interpeller.

 

 

 

Crédit photo. Jean-Noël Lafargue 

 

Il y a bien longtemps que le dernier ours a quitté le limbe de la Nauze.

 

Sa réapparition, pour l'heure, obtenue symboliquement de haute lutte, pour équilibrer la migration de la population actuelle d'ours bruns eurasiens (Ursus arctos arctos, sous-espèce d'ours brun),  par les associations locales environnementales, n'a pas été ébruitée. Déclenchera-t-elle de vives passions, nous allons le savoir dans les jours à venir !

 

Rappelons tout de même que l'ours a habité notre bassin de vie dans les siècles précédents et l'onomastique des lieux nous révèle sa présence. La Tute, étymologiquement, était un lieudit  de tanière d'ours. Au nord de Tarbes, le toponyme d'Oursbelille atteste la présence des ours dans la plaine bigourdane.  

 

 



01/04/2020
22 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres