Terres de Nauze

Journée nationale de la Résistance au coeur du Périgord Noir

 

Ce blog, empêtré dans une panne liée à l'orage du 21 mai, demeure paralysé, au moins jusqu'au 6 juin prochain, tant pour l'émission que pour la réception.

 

Grâce à l'hospitalité de Bruno Marty qui a bien voulu, en reporter photographe, suivre la cérémonie du 27 mai, nous allons mettre en place le suivi de cette journée.

 

Par ailleurs, d'autres manifestations n'ont pu être relatées. Cela va de la mission des élus belvésois qui, le jour de grève nationale, ont assuré la garde des enfants, le mardi 22 mai, au parcours patrimonial du 26 mai, pour le 3ème anniversaire du Dédale, opération culturelle imaginée par Chantal Léothier. Le compte-rendu de la double exposition historique de Georges Chambon et de Jean Fournier qui militent pour le devoir de mémoire, lui aussi, devra attendre.

Le rétablissement de Terres de Nauze, hélas, n'est probablement pas pour cette semaine ; et, c'est fort dommage car l'agenda local, lui, ne faiblit pas et il est à craindre que la Promenade des Moulins du 2 juin, ne puisse prendre la place qu'il était prévu de lui donner.  

 

______________

 

 

 

Localement, la cérémonie du 27 mai 2018, Journée nationale de la Résistance, a été fortement hypothéquée par un orage sous-jacent qui menaçait, là, sous les arbres de ce parc, où environ 200 personnes sont venues pour rendre hommage aux partisans honorés en ce lieu.

Le thème porté localement par l'ANACR, association organisatrice, était de souligner le civisme du corps des sapeurs-pompiers constitué peu après la Libération. Ce collectif qui a été formé, avec des moyens de fortune, sous la houlette d'André Sartran, a cheminé au cours des ans ; et, c'est avec le personnage d'exception de Georges Marty, personnage-clé des Marsouins qui, pendant l'Occupation, jeta les bases de la fronde rebelle dans ce périmètre belvésois, que ce corps confirma son embasement populaire et résistant. Ce corps de sapeurs-pompiers s'est renforcé, toujours avec les modestes moyens logistiques de l'époque. D'autres générations sont arrivées, ensuite, autour de Georges Bidault, de Michel Dumas et, aujourd'hui, d'Olivier Reynal.

Ce fut donc dans une symbiose intergénérationnelle qu'une double haie d'honneur de ces valeureux sapeurs-pompiers, exalta les partisans tombés dans notre bassin de vie et un peu au-delà. On notera que les jeune sapeurs, la fierté de leurs tuteurs Michel Dumas et de Guy Ferber et aussi d'Olivier Reynal, sont venus en nombre.

C'est Manon Desplain, étudiante de 20 ans, qui fut, un peu, la révélation juvénile de cette manifestation. Sa parfaite lecture voulait, bien au-delà de notre temps et de notre terroir, s'ouvrir au monde frondeur et pointer la nécessité d'une vigilance qui ne doit point désarmer. Sylvie Borie, dans une seconde lecture, a lu le message national de l'ANACR.

Une autre affirmation de la jeunesse se fit jour avec l'appel des partisans, formulé par une autre étudiante,  Camille Pouzargue. Ce 27 mai, journée de la fête des mères, se devait implicitement de souligner la féminité dans sa dimension la plus méritante qui démontre, si besoin était, le rôle majeur des femmes dans les heures les plus difficiles.

Les prises de parole des élus, Benjamin Delrieux, Henri Bouchard et Jacqueline Dubois,  ont suivi, toujours en insistant sur le rôle majeur de la Résistance et sur la résonance du 27 mai, anniversaire de cette date de 1943, où en prenant des risques énormes,  les piliers de la France résistante fixaient le premier cap.

Il revenait à Sébastien Lepetit, sous-préfet de Sarlat, de clore les prises de parole avec la lecture du message ministériel.

 

______________

 

 

Suivons le déroulement de la cérémonie avec le reportage photographique de Bruno Marty. 

 ______________

 

 Cliquez sur les images

 

 

 

00 - Photo Titre.jpg

 

 Photo © Bruno Marty

 

 

 

Photo 01.jpg

  

 

Photo du haut : Constitution des groupes devant la mairie.

Photo du bas : Départ du cortège.

Photos © Bruno Marty

 

 

 

Photo 02.jpg

 

 

Toujours fidèles à leur mission, les porte-drapeaux se mettent en place, en harmonie.

Photos © Bruno Marty

 

 

 

Photo 03.jpg

 

 

La tribune des autorités civiles et militaires est en place.

Photo © Bruno Marty

 

 

 

Photo 04.jpg

 

 

La double haie d'honneur des sapeurs-pompiers.

Photos © Bruno Marty

 

 

 

Photo 05.jpg

 

 

En haut :  Lecture du message local de l'ANACR par Manon Desplain, étudiante de vingt ans, petite-fille de résistant.

En bas, à gauche : Lecture du message national de l'ANACR par Sylvie Borie, amie de la Résistance.

En bas, à droite : Camille Pouzargue fait l'appel des partisans figurant sur le mégalithe.

Photos © Bruno Marty

 

  

 

Photo 06.jpg

 

 

Dépôts de gerbes.

En haut : Brigitte Pistolozzi, conseillère départementale et Benjamin Delrieux, conseiller régional pour le département.

En bas, en suivant : Muriel Delmas et Jean-Claude Eymet pour l'ANACR, Jacqueline Dubois, députée, assistée de Manon Desplain et enfin Sébastien Lepetit, sous-préfet de Sarlat et Michel Dumas, capitaine honoraire des sapeurs-pompiers déposent la gerbe de l'Etat.

Photos © Bruno Marty

 

  

 

Photo 07.jpg

 

 

L'hommage républicain du représentant de l'Etat aux partisans honorés dans ce lieu.

Photo © Bruno Marty

 

 

  

Photo 08.jpg

 

 

Le mégalithe fleuri.

Photo © Bruno Marty

 

 

  

Photo 09.jpg

 

 

Les étendards s'inclinent pour la sonnerie "Aux morts".

Photos © Bruno Marty

 

  

 

Photo 10.jpg

 

 

 A gauche : Henri Bouchard, maire de Castels et Bézenac, prend la parole pour l'ensemble des élus présents.

A droite : Jacqueline Dubois, députée de la circonscription, pendant son allocution.

Photos © Bruno Marty

 

 

 

Photo 11.jpg

 

 

Brigitte Pistolozzi excuse l'absence de dernière minute de Germinal Peiro, président du conseil départemental, retenu à Lascaux pour accueillir le ministre argentin de la culture.

Benjamin Delrieux, conseiller régional, s'exprime sur le devoir de mémoire.

Photos © Bruno Marty

 

 

  

Photo 12.jpg

 

 

Sébastien Lepetit, sous-préfet, conformément à la tradition républicaine, clôt les discours en lisant le message ministériel. 

Photo © Bruno Marty

 

  

 

Photo 13.jpg

 

 

Les personnalités saluent et félicitent chaleureusement les porte-drapeaux et les sapeurs-pompiers.  

Photos © Bruno Marty

 

  

 

Photo 14.jpg

 

 

En haut : L'ensemble vocal de Belvès a entonné "Le Chant des Partisans" et chanté la "Marseillaise".

En bas : Les choristes, eux aussi, reçoivent les félicitations du représentant de l'Etat.

Photos © Bruno Marty

 

 

 

 Photo 16.jpg

 

 

Les familles des partisans ne sont pas oubliées par le sous-préfet, à la fin de la cérémonie.

Photo © Bruno Marty

 

  

 

Photo 15.jpg

 

 

Trois générations du corps de sapeurs-pompiers de Belvès posent avec la députée.

Photo © Bruno Marty

 

 

  

Photo 16.jpg

 

  

La superbe et vénérable Traction Avant Citroën C15 pilotée par Ronald Knoth - un Hollandais résidant à Alles-sur-Dordogne, acquis à la mouvance libertaire - a fortement impressionné les personnes présentes.

Photos © Bruno Marty



28/05/2018
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres