Terres de Nauze

Journée interclub de l'aéromodélisme

 

 

St PARDOUX & VIELVIC

 

Interclub de l'aéromodélisme

 

Cliquez sur les images

 

Aéromodélisme image réduite.JPG

 

Vue d'ensemble. Image Maxime Carbonnier. 

 

Ce dimanche 15 septembre, la piste de l'aérodrome belvésois du Camp de César a été offerte par l’intermédiaire d’un notam*, de 10 heures à 16h,  limitant les évolutions grandeur. 

Ce fut l’occasion de présenter aux pratiquants, la nouvelle position de la piste d’aéromodélisme. 

On trouvait là, des avions avec différents types de motorisation dont des avions électriques, des avions à moteur thermique, c’est-à-dire fonctionnant au carburant méthanol ou bien à l’essence, des jets fonctionnant au pétrole lampant proche du kérosène. Il y avait aussi des planeurs tractés par un remorqueur à l’aide d’un câble et un hélicoptère électrique, un avion à double fuselage, une aile volante de vitesse. Cette manifestation accueillit une vingtaine de participants, et autant de machines volantes.

 

 

 

* Les NOTAM, de l'anglais notice to airmen, « messages aux navigants aériens », sont des messages publiés par les agences gouvernementales de contrôle de la navigation aérienne (le SIA en France) dans le but d'informer les pilotes d'évolutions sur les infrastructures.

 

Max Carbonier à droite de l'image.jpg

 

 Max Carbonnier, à droite de l'image. Au centre, le président Daniel Blanchez

 

 

 

IMG_3292.jpg

 

Prêt à décoller

 

 

IMG_3287.jpg

 

Au milieu des appareils

 

 

IMG_3290.jpg

 

Ces petits bijoux ont besoin de bien des attentions.

 

Maxime Carbonnier, l'artisan de cette manifestation, précisa que ces "explorateurs" du ciel saint-parducien ont évolué à environ 150 mètres au-dessus du sol à quelque 250/280 Km/h.

 

 

Photos Pierre Fabre



18/09/2019
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres